Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Monde méditerranéen

Histoire sociale de l’Italie moderne et contemporaine

Gérard Delille
p. 341-342

Texte intégral

Gérard Delille, directeur d’études

1Le séminaire a porté sur « administration et pouvoir local en Italie du XVe au XVIIIe siècle ». Il s’est attaché à montrer les différences d’évolutions entre le Nord et le Sud de la péninsule. Dans le premier cas, un système à ordre (cefo) unique se substitue progressivement à la division nobles/populaires héritée du Moyen Âge ; dans le second, la définition juridique des ordres n’est pas remise en cause. Les conséquences sur le plan de la gestion politique des communautés et de la circulation sociale sont considérables. Dans le Nord, des oligarchies fermées, de plus en plus laminées démographiquement par la généralisation progressive des primogénitures aux XVIIe et XVIIIe siècles, détiennent et gèrent de manière héréditaire et souvent égalitaire à l’intérieur du groupe, l’ensemble de l’administration et du pouvoir local. Intellectuels et « nouveaux riches » restent généralement exclus et au cours du XVIIIe siècle les blocages et les déséquilibres socio-politiques apparaissent de plus en plus flagrants. Dans le Sud, la persistance d’une organisation dualiste accompagnée de mécanismes de segmentation lignagère maintient puis renouvelle le jeu traditionnel des « factions » politiques, qui continuent à accorder un rôle fondamental à la confrontation violente mais aussi aux équilibres, fondées sur les alliances matrimoniales. Le séminaire s’est efforcé de préciser certains aspects d’une telle organisation : rôle différencié des aînés et des cadets, constructions politiques, dynamique des conflits.

2Dans le cadre du séminaire, une semaine d’études doctorales réunissant spécialistes et étudiants s’est tenue du 29 janvier au 2 février 2003 sur le thème : « Anthropologie et histoire de la mutation graphique et de ses effets ».

Publication

  • Le maire et le prieur. Pouvoir central et pouvoir local en Méditerranée occidentale (XVe-XVIIe siècle), Rome, Paris, École française de Rome/Éditions de l’EHESS, 2003, 423 p.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gérard Delille, « Histoire sociale de l’Italie moderne et contemporaine », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 341-342.

Référence électronique

Gérard Delille, « Histoire sociale de l’Italie moderne et contemporaine », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 20 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16359

Haut de page

Auteur

Gérard Delille

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals