Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Monde méditerranéen

Croyance et incroyance dans l’Europe de la Révolution et du XIXe siècle

Philippe Boutry
p. 343-344

Texte intégral

Philippe Boutry, directeur d’études

Liens et frontières du religieux : un enjeu politique, une donnée littéraire

1Le séminaire, organisé en collaboration avec Jean-François Chanet, maître de conférences à l’Institut universitaire de France, Daniel Couty, maître de conférences à l’Université de Rouen, et Catherine Maire, chargée de recherche au CNRS., s’est efforcé d’approfondir, au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, les évolutions du champ religieux à travers le double prisme des transformations politiques et juridiques d’une part, des mutations des expressions littéraires d’autre part.

2Les cinq premiers séminaires ont poursuivi l’enquête conduite à partir des censures romaines de la littérature française du XIXe siècle conservées dans les fonds de la congrégation romaine de l’Index (Archivio storico di Sant’Uffizio, Rome). Philippe Boutry a successivement traité de Stendhal et la Curie romaine : entre répulsion et fascination ; Ahasvérus, ou le Juif errant selon Edgar Quinet devant l’Index (1835) ; Joseph Salvador, historien juif du christianisme : la censure romaine de Jésus-Christ et sa doctrine (1839) et Mgr Baillès, la congrégation de l’Index et le « grand décret » de censure de la littérature française du 20 juin 1864. Catherine Maire a étudié et présenté Le gallicanisme de Montesquieu : autour de la dernière version de la censure de l’Esprit des lois par Mons. Bottari et autour du Mémoire sur le silence à imposer sur la Constitution.

3Jean-François Chanet a consacré deux séminaires aux formes religieuses ou sacrales assumées par le sentiment national dans la France du XIXe siècle : Religion et religion de la patrie. I, Avant Sedan. II, Après Sedan.

4Trois séminaires ont enfin abordé les rapports entre religion, critique de la religion, philosophie et politique au tournant des XVIIIe et XIXe siècles. Pierre Burger (CNRS) a traité de La religion de Louis-Sébastien Mercier. Odile Parsis-Barubé (Université de Lille-III) a présenté L’installation du Moyen Âge dans la conscience historique à l’époque romantique. Sylvain Milbach (Université de Savoie) a étudié Les catholiques libéraux et la presse. Le séminaire du 13 mai a dû être annulé pour cause de grève des transports.

Publications

  • Souverain et Pontife. Recherches prosopographiques sur la Curie romaine à l’âge de la Restauration (1814-1846), Rome, Collection de l’École française de Rome, 2002, XVIII-786 p.
  • La religion dans la ville, textes réunis par P. Boutry et A. Encrevé, Paris, Institut Jean-Baptiste Say (Université Paris-XII) et Éditions Bière, 2003, 270 p., « Les structures paroissiales de la périphérie de Paris au lendemain du Concordat », p. 15-36, « En guise de conclusion », p. 267-270.
  • « Anatole France et le Parti Noir », dans 1901. Les congrégations hors la loi ? Autour de la loi du 1er juillet 1901, sous la dir. de J. Lalouette et J.-P. Machelon, Paris, Letouzey & Ané, 2002, p. 155-167.
  • « La Restaurazione (1814-1846) », dans Roma moderna, sous la dir. de G. Ciucci, Rome-Bari, Laterza, 2002, p. 371-413.
  • « Jeanne d’Arc et la papauté », dans Nations et Saint-Siège au XXe siècle, Actes du colloque de la Fondation Singer-Polignac (Paris, octobre 2000), sous la dir. de H. Carrère d’Encausse et P. Levillain, Paris, Fayard, 2003, p. 161-196.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Boutry, « Croyance et incroyance dans l’Europe de la Révolution et du XIXe siècle », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 343-344.

Référence électronique

Philippe Boutry, « Croyance et incroyance dans l’Europe de la Révolution et du XIXe siècle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 25 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16361

Haut de page

Auteur

Philippe Boutry

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals