Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Anthropologie des systèmes mondiaux

Jonathan Friedman
p. 432-433

Texte intégral

Jonathan Friedman, directeur d’études

1Cette année le séminaire était consacré à la discussion de textes récents centrés sur la question de la mondialisation et, surtout, à la discussion de recueils d’articles sur la mondialisation destinés à l’enseignement en anthropologie et aux « cultural studies » aux États-Unis. On a repris les discours sur la mondialisation et leur transformation lors de ces cinq dernières années. On a proposé une analyse de ces discours comme représentations identitaires des élites cosmopolites, représentations produites dans des conditions bien déterminées par les organisations internationales, les médias, les corps diplomatiques, et les entreprises mondiales de consultants. Ces discours ressemblent à ceux des classes cosmopolites des XIXe et XXe siècles. Dans ce contexte, on a analysé le livre de Hardt et Negri, L’Empire, par rapport aux discours mondialisants contemporains, les mouvements pour une mondialisation alternative, et les interprétations anthropologiques de la situation mondiale contemporaine. D’autres discussions, surtout engagées par des politologues et des sociologues sur les confrontations culturelles, les politiques ethniques et religieuses, la violence, furent reprises sur ces mêmes thèmes. Les questions de l’anthropologie mondiale sur les classes émergentes, la politique indigène, les conflits ethniques en Europe et sur le rôle des médias dans la construction de l’imaginaire social ont été abordés au printemps. La question des médias est destinée à être reprise en novembre 2003 au sein d’un séminaire rassemblant des sociologues et des anthropologues spécialistes des médias, avec des chercheurs suédois.

2De mars à mai, deux invités ont participé à mon séminaire. Philippe Bourgois, de l’Université de Californie, San Francisco, a présenté ses recherches sur la formation des modes de vie dominés par la violence, le respect et la culture de la drogue. James Clifford, de l’Université de Californie, Santa Cruz, a discuté de sa recherche en cours sur les Indiens Kodiak et les Aleut, leur transformation par rapport aux activités muséologiques et les mouvements indigènes.

3Autres séminaires dans lesquels j’ai participé : « L’anthropologie du Pacifique » avec Alban Bensa et Brigitte Derlon ; « Globalisation, mouvements anti-globalisation, mouvements dans la globalisation », avec Michel Wieviorka, Yvon Le Bot, Farhad Khoshrokhavar, Nilüfer Gole et Atimo Farro et « L’anthropologie des mondes contemporains » dirigé par Marc Augé et Gérard Althabe.

4Pendant l’année, j’ai participé au projet financé par la Commission européenne « A European dilemma : Institutional patterns and the “politics” of racial discrimination ». J’ai aussi démarré un projet avec le professeur Pater Dahlgren de l’Université de Lund, dont le but est de développer – en rapport avec l’EHESS – un échange entre anthropologie sociale et sociologie des médias, qui est financé en partie par les fonds du STINT. Un petit colloque est envisagé pour début novembre 2003 avec des participants des deux institutions.

Publications

  • « Champagne liberals and the new “dangerous classes” : Reconfigurations of class, identity and cultural production in the contemporary global system », Social Analysis, 46, 2, 2002, p. 33-55
  • « The paradoxes of real existing globalization : elite discourses and the grassroots », dans Sted o tilhorghet, T. Thuen (éd.), Kristiandstad, Norwegian Academic Press, 2003.
  • « Situating hybridity : the positional logics of a discourse », dans Structure, culture and history, S. Chew et J.-D. Knottnerus (éd.). Lanham, Rowman and Littelfield, 2002, p. 125-147
  • « Structure et histoire en Océanie », dans Les rivages du temps : Histoire et anthropologie du Pacifique, I. Merle et M. Naepels (éd.), Paris, L’Harmattan, 2003, p. 33-63
  • Globalization, the state and violence, Walnut Creek, Altamira Press (Rowman and Littlefield), 2002 ; Introduction, VII-XV et postface (« Global whacks and the hazards of hegemony »), p. 379-380, chap. 1, « Globalization, disintegration, re-organization : the transformations of violence », p. 1-34.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jonathan Friedman, « Anthropologie des systèmes mondiaux », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 432-433.

Référence électronique

Jonathan Friedman, « Anthropologie des systèmes mondiaux », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 20 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16414

Haut de page

Auteur

Jonathan Friedman

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals