Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Philosophie et épistémologie

Logique et ontologie des objets sociaux

Frederic Nef
p. 591-592

Entrées d’index

Index thématique :

Philosophie et épistémologie
Haut de page

Texte intégral

Frédéric Nef, directeur d’études

Objets et propriétés

1L’enseignement a commencé le 10 janvier, pour des raisons tenant à la nomination en cours du directeur d’études.

2Le séminaire a porté sur l’ontologie du social et plus particulièrement sur les concepts d’objet et de propriété. Trois axes de recherche ont été dégagés et développés : la critique des arguments constructivistes, le statut des objets sociaux et les types de réalisme pour l’ontologie du social.

3On a distingué deux formes de constructivismes, le fort, pour lequel pratiquement tout, même la réalité naturelle et la science est construction sociale et le faible qui insiste sur le caractère de construction conventionnelle et arbitraire du social. Les arguments en faveur de ces deux types de constructivisme ont été évalués et ont développé en particulier une analyse du concept de convention à partir des théories classique du contrat (Locke) ainsi que des doctrines de Searle et D. Lewis, en termes de théorie des jeux. À cette occasion une lecture critique du livre récemment traduit de Margaret Gilbert, Marcher ensemble. Essais sur les fondements des phénomènes collectifs (PUF, 2003) a été proposée, portant notamment sur la notion d’intentionnalité collective et la notion originale de convention utilisée par cet auteur qui prend ses distances d’avec la théorie des jeux. Dans toute cette partie sur le constructivisme, on a pris soin de définir les types de relativismes en présence et d’en faire un examen critique.

4Le statut ontologique des objets sociaux a fourni matière à des développements descriptifs (en particulier sur la monnaie, les frontières) et théoriques. De ce dernier point de vue on a analysé la controverse entre John Searle et Barry Smith sur la nature des objets sociaux et on a exposé les différents types d’ontologie du social. On a insisté sur les aspects modaux de cette ontologie (à propos notamment des « extensions modales des substances » chez B. Smith ou des possibilia dans des discours sociaux contrefactuels). On a également exposé les approches phénoménologiques de l’ontologie du social, à partir de textes de Husserl, Alfred Schütz et Max Scheler. Une grande attention a été apportée aux relations entre les touts et les parties et donc à la relation complexe qui unit ontologie et méréologie.

5Enfin on s’est posé la question de la pertinence de la question du réalisme dans l’ontologie des objets sociaux. À cette occasion on a distingué différents types de réalisme (sémantique, scientifique, métaphysique) et on s’est posé dans chaque cas la question d’un réalisme des objets sociaux. On s’est prononcé en faveur d’un réalisme structural et on a défini le concept de structure ontologique.

6Dans ce séminaire son animateur a utilisé une version préliminaire d’un ouvrage en cours de rédaction, écrit en collaboration avec Pierre Livet (Aix-en-Provence), « À propos du constructionnisme social », ms. 2002 et il a soumis certaines de ses thèses à l’examen critique et bienveillant des membres du séminaire.

7Des exposés d’intervenants extérieurs ont été proposés. Ruwen Ogien (CNRS) est venu présenter sa vision de l’opposition entre réalisme et anti-réalisme dans les sciences sociales, en particulier à partir d’une lecture de Durkheim. Stéphane Chauvier (Université de Caen) a défendu sa conception d’une ontologie expérimentale, en la distinguant de conceptions classiques et contemporaines, Alban Bouvier (Paris-IV) a rappelé les problèmes à la fois épistémologiques et ontologiques qui se posent à propos des fondements des sciences sociales, à partir notamment d’une discussion critique de J. Coleman, Foundations of a social theory, 1990. Ghislain Guigon (doctorant, Rennes-I) a résumé son travail de DEA sur la constitution matérielle des objets, en montrant l’importance de cette question pour l’ontologie du social en général.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frederic Nef, « Logique et ontologie des objets sociaux », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 591-592.

Référence électronique

Frederic Nef, « Logique et ontologie des objets sociaux », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16514

Haut de page

Auteur

Frederic Nef

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals