Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Linguistique, sémantique

Méthodes en linguistique

Sophie Fisher
p. 652-653

Entrées d’index

Index thématique :

Linguistique‚ sémantique
Haut de page

Texte intégral

Sophie Fisher, maître de conférences

Qu’est-ce qu’une langue ? Réponses apportées par les sciences du langage (cours de DEA avec Irène Tamba, directeur d’études)

1Partant des travaux en linguistique contrastive et comparative que nous avions proposé l’année précédente, nous avons osé nous interroger sur ce qu’était une langue et de quelle façon les « sciences du langage » essayaient de répondre à cette question. Car elle présuppose une définition large du « langage » en tant qu’activité spécifique, mais aussi comme sous-ensembles codés d’activités humaines par exemple : langage musical, graphique, artificiel... sans compter les confusions dues aux traductions du terme language supposant, – en français – une activité du langage naturel qui se réalise en une langue donnée. D’où la question, « qu’est-ce qu’une langue ? ». Nous avons étudié les problèmes du développement du langage (chez l’enfant, l’acquisition d’une ou plusieurs langues), ceux des origines à travers plusieurs textes, comme ceux du Président de Brosses ou les plus anciennes théories de l’onomatopée liées à l’articulation des sons en rapport à une « réalité » constituant leur sémantisme.

2Une seconde façon de répondre passe par les objets théoriques qu’engendrent les métalangues. Comment distinguer : « dialectes, parlers, patois, vernaculaires ou véhiculaires, nationales ou koinè ». Riche terminologie qui signale les différences d’approche d’analyses portant sur des variations par rapport aux invariants constituant le modèle. Qu’il s’agisse de philogenèse ou d’ontogenèse, ces concepts se trouvent au centre de multiples recherches.

3Comme exemple d’une approche typologique nous avons pris la notion d’actant et d’actance à partir des hypothèses de G. Lazard et du groupe RIVALDI, et la notion d’actant dans la sémantique d’A. Greimas.

4Cette lecture a fait l’objet de discussions dans les séminaires auxquels S. Fisher a été amenée à en faire état au cours de l’année 2002-2003 : « Langage et travail » (CNRS-École polytechnique), Groupe de recherche linguistiques de l’INaLCO, Séminaire de doctorat à l’Université de Rome III.

5Ce panorama intriqué montre assez que les réponses à ces questionnements sont loin d’être uniques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sophie Fisher, « Méthodes en linguistique », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 652-653.

Référence électronique

Sophie Fisher, « Méthodes en linguistique », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16556

Haut de page

Auteur

Sophie Fisher

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals