Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Économie

Économie des systèmes économiques ex-soviétiques en transition

Jacques Sapir
p. 687-689

Entrées d’index

Index thématique :

Économie
Haut de page

Texte intégral

Jacques Sapir, directeur d’études

Transformations institutionnelles et dynamiques économiques : le cas de la transition russe

1L’enseignement de cette année a porté au premier semestre sur – l’approfondissement des débats théoriques et méthodologiques concernant le courant économique dit « standard » et au second semestre sur les transformations institutionnelles et macroéconomiques de la Russie depuis 1990.

2Le premier semestre a porté sur les débats suscités par le statut méthodologique de l’économie (Mäki, Caldwell, Haussman, Lawson), le « Paradoxe d’Allais » et la réfutation de la théorie standard des préférences individuelles (Allais, Kahneman, Slovic, Tversky), les théories de la rationalité (Schelling, Shackle, Simon), la théorie de l’information et le basculement de la notion d’information à celle de connaissance (Akerlof, Marschak, Stiglitz, Hayek). Ces débats ont permis de reprendre, la question des institutions, de leurs fonctions de production de règles, de leur émergence et de leurs crises (Commons, Veblen, North, Williamson).

3Le second semestre a commencé par un bilan rétrospectif du système économique de type soviétique centré sur les relations monétaires et salariales (Bettelheim, Chavance, Motamed-Nejad, Sapir), et les modes de coordination formels et informels. La trajectoire de la transition a été envisagée sous l’angle de la dynamique économique et des transformations institutionnelles, avec les leçons des approches en terme de « Big Bang » (Blanchard, Sachs) et les enseignements de la crise financière de 1998 et de ses conséquences ultérieures. Ceci a permis d’approfondir pourquoi et comment les analyses macroéconomiques doivent se fonder sur une analyse microéconomique dans les théories de la stabilisation macroéconomique (Stiglitz, Rodrik). La stabilité des trajectoires de transition dans les anciens systèmes de type soviétique a été ensuite abordée (Chavance, Magnin). Enfin on a traité des implications du cas russe pour une économie politique du développement et de l’aide internationale.

4Durant cette année, la recherche au sein du CEMI s’est poursuivie dans deux directions. Le programme international sur le développement de l’économie russe et la question des investissements dans le contexte d’une intégration des espaces économiques européens et Russie-CEI a donné lieu aux séminaires franco-russes bi-annuels du CEMI-EHESS et de l’IPEN-ASR. Les recherches sur les dimensions macroéconomiques de la croissance en Russie ont reçu un soutien financier de TotalFinaElf et de l’Académie européenne. La seconde direction a porté sur la dimension régionale et territoriale du développement économique et social en Russie. En particulier, la question des asymétries régionales de développement a été développée, aboutissant à la soumission d’un projet accepté en juillet 2003 dans le cadre de l’ACI « Espaces et territoires ».

5Outre ces recherches, l’enseignant a continué ses travaux sur les modalités de la relation défense/société en Russie et les conceptions russes de sécurité nationale. Il a assuré la poursuite de sa chronique trimestrielle dans la revue World Oil et participe de manière régulière à la revue électronique Post-Autist Economics Review qui peut être obtenue sur le site www.paecon.net.

Publications

  • Les trous noirs de la science économique, Paris, Le Seuil (« Points-Seuil »), nouv. éd. avec une nouvelle préface, 2003.
  • « Realism vs axiomatics », dans The Crisis in economics, Ed. Fullbrook (éd.), Londres et New York, Routledge, 2003, p. 58-61
  • « Regional’naja integratsija : vybor Rossii i ES » [L’intégration régionale : le choix de la Russie et l’UE], Problemy Prognozirovanija, 4, 2002, p. 33-42.
  • « La colère d’un prix Nobel. Compte rendu de Joseph E. Stiglitz, La grande désillusion », L’Année de la régulation, 6, 2002, p. 388-395.
  • « Le troc et le paradoxe de la monnaie », Journal des anthropologues, 90-91, 2002, p. 283-304.
  • « sept propositions pour une économie réaliste », Alternatives économiques, 57, n° hors série, 2003, p. 54-56.
  • « Russia’s Economic growth and European integration », in Post-Soviet Affairs, 19-1, 2003, p. 1-23.
  • « Croissance ou récession ? Les perspectives pour la Russie en 2003 et 2004 », Géoéconomie, 25, 2003, p. 9-34.
  • « Imperializm Yekonomitcheskoj Nauki. Razmychlenija o Sovremennom Sostojanii Yekonomitcheskoj Mysli i eë Vzaimoonochenijah s Obchtchestvennymi Naukami » [L’impérialisme de la science économique : Réflexions sur l’état actuel de la pensée économique et ses relations avec les sciences sociales], Neprikosnovennyj Zapas, 2, 2003, p. 36-42.
  • « Quelles perspectives pour l’économie russe en 2003 et 2004 ? », ACCOMEX, 49, 2003, p. 11-18.
  • « Exitos y limites de la estabilización de Rusia tras la Crisis de 1998 », Información comercial española, 805, 2003, p. 33-50.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Sapir, « Économie des systèmes économiques ex-soviétiques en transition », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 687-689.

Référence électronique

Jacques Sapir, « Économie des systèmes économiques ex-soviétiques en transition », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 18 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16595

Haut de page

Auteur

Jacques Sapir

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals