Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Histoire
Histoire des sciences et des techniques

Contribution des études mécaniques au développement du calcul différentiel au XVIIIe siècle

Patricia Radelet-de Grave
p. 732

Texte intégral

Patricia Radelet-de Grave, professeur à l’Université catholique de Louvain

1La Nova methodus, texte fondateur du calcul différentiel publié par Leibniz en 1684, est un texte très succinct qui demande d’ultérieures élaborations. Ce travail fut effectué principalement au moyen de problèmes de mécanique par Jacob et Johann Bernoulli d’abord et poursuivit au siècle suivant par Daniel Bernoulli, Leonhard Euler et d’Alembert. Les conférences ont porté plus précisément sur Le traitement de la courbe caténaire par Daniel Bernoulli et Leonhard Euler et sur Hydraulica et hydrodynamica de Jean et Daniel Bernoulli. Le rôle des axiomes utilisés dans les démonstrations de mécanique a également été analysé dans des conférences portant sur La démonstration du parallélogramme des forces : Daniel Bernoulli et d’Alembert et Le parallélogramme des forces et le levier : Euler et d’Alembert. Finalement le statut des axiomes a été explicité dans Les axiomes féconds, parallélogramme des forces, levier et vitesses virtuelles : Bernoulli, Euler et d’Alembert.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patricia Radelet-de Grave, « Contribution des études mécaniques au développement du calcul différentiel au XVIIIe siècle », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 732.

Référence électronique

Patricia Radelet-de Grave, « Contribution des études mécaniques au développement du calcul différentiel au XVIIIe siècle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 21 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16636

Haut de page

Auteur

Patricia Radelet-de Grave

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals