Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Sociologie

Histoire(s) de la santé au travail. Approche socio-anthropologique

Annie Thébaud-Mony
p. 763

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Annie Thébaud-Mony, directeur de recherche à l’INSERM

1Ce séminaire, bimensuel, s’est inscrit dans la continuité des séances de l’année précédente, à savoir explorer non pas l’histoire mais les histoires de la santé au travail. L’objectif poursuivi a été plus particulièrement d’approfondir l’analyse des conditions de production des connaissances dans ce domaine (controverses, contradictions, occultation et conditions d’émergence), puis de leur prise en compte dans les politiques publiques concernant le travail, l’emploi et la santé.

2Au premier trimestre, le séminaire a porté sur la construction et la confrontation des savoirs (connaissances scientifiques, expérience ouvrière) depuis l’invention de la lampe de mineur au début du XIXe siècle en Angleterre jusqu’aux controverses actuelles concernant la certification des entreprises en matière de prévention et les présupposés sur lesquelles elle se fonde.

3Les séances du second trimestre ont été consacrées à l’étude de la genèse de la législation européenne en matière de santé au travail en se référant particulièrement aux travaux d’Alain Supiot concernant la double tradition juridique qui fonde le droit du travail européen. Ceci a facilité la compréhension de la dynamique des débats et compromis ayant abouti à l’adoption d’une directive-cadre concernant la prévention sur les lieux de travail en 1989. Les travaux de L. Vogel ont également permis d’éclairer l’évolution des stratégies syndicales des différents pays de l’Union européenne face à la question de l’harmonisation des législations en transposition de la directive de 1989.

4Enfin au troisième trimestre, la réflexion a porté sur les mécanismes supranationaux entrant dans la détermination des politiques publiques en santé au travail, en comparant, sous cet angle, l’histoire internationale de l’amiante et celle des risques associés au développement de l’industrie nucléaire. Dans ce dernier volet, l’inscription des débats sur les risques au sein des rapports sociaux a permis de comparer l’histoire immédiate (et ses controverses) et l’histoire ancienne abordée en début d’année.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Annie Thébaud-Mony, « Histoire(s) de la santé au travail. Approche socio-anthropologique », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 763.

Référence électronique

Annie Thébaud-Mony, « Histoire(s) de la santé au travail. Approche socio-anthropologique », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16675

Haut de page

Auteur

Annie Thébaud-Mony

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals