Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Sociologie

Sociologie des controverses et des débats publics

Francis Chateauraynaud, Jean-Michel Fourniau et Guillaume Hollard
p. 555-556

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Francis Chateauraynaud, maître de conférences avec Jean-Michel Fourniau, directeur de recherche à l’INRETS et Guillaume Hollard, maître de conférences à l’Université de Marne-la-Vallée

Inventions argumentatives et formes de mobilisations

1Cette première année de séminaire a été consacrée à une discussion collective des concepts et des outils de description que doit mobiliser la sociologie pour saisir les débats publics sans les réduire aux formes procédurales qui sont supposées donner corps aux exigences délibératives des démocraties contemporaines. En étant attentifs aux processus dans lesquels se placent les protagonistes, en aval, au cours et en amont des débats, on a développé différents modèles de description des jeux d’acteurs et d’arguments. Parmi les fils conducteurs qui se sont imposés, il faut compter l’examen des conditions ontologiques, épistémiques et axiologiques qui déterminent la « force des arguments ». Pour parvenir à suivre l’émergence d’arguments nouveaux, décrire la nature des confrontations qu’ils suscitent, et caractériser les changements qu’ils produisent, ou non, sur les milieux, les dispositifs et les représentations sociales, on a élaboré une série d’espaces de variations permettant de modéliser les logiques argumentatives adoptées par les acteurs lorsqu’ils se soumettent à des contraintes de délibération. On a ainsi pu caractériser les modifications qui s’opèrent lorsque des échanges d’arguments, produits dans des arènes marquées par la symétrie des participants, sont transformés en formules politiques dotées d’une puissance d’expression, contribuant à reconfigurer les rapports de forces et de légitimités dans l’espace public.

2Ces aspects théoriques ont pu être confrontés à la description de controverses et de débats très différents, comme les multiples débats nationaux récents concernant l’eau, l’énergie, le spectacle vivant, ou la charte de l’environnement, les débats suscités par la catastrophe d’AZF à Toulouse, le conflit autour du barrage de Charlas, le débat sur la ligne électrique Boutre-Carros, ou encore les polémiques liées à la présence des loups dans les Alpes. On dispose ainsi d’une collection de cas permettant d’ancrer les discussions conceptuelles et méthodologiques.

3Outre les animateurs du séminaire, de multiples chercheurs ont exposé leurs points de vue et leurs travaux, notamment : Alban Bouvier, Yves Crozet, Christian Deverre, Bernard Lamizet, Mathieu Leborgne, Olivier Marcant, Sandrine Rui, Marie-Gabrielle Suraud et Antoine Vion.

Publication

  • « Invention argumentative et débat public. Regard sociologique sur l’origine des bons arguments », Cahiers d’économie politique, 47, printemps 2004.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Francis Chateauraynaud, Jean-Michel Fourniau et Guillaume Hollard, « Sociologie des controverses et des débats publics », Annuaire de l’EHESS,  | 2005, 555-556.

Référence électronique

Francis Chateauraynaud, Jean-Michel Fourniau et Guillaume Hollard, « Sociologie des controverses et des débats publics », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2005, mis en ligne le 15 mars 2015, consulté le 19 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17035

Haut de page

Auteurs

Francis Chateauraynaud

Articles du même auteur

Jean-Michel Fourniau

Articles du même auteur

Guillaume Hollard

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals