Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Philosophie et épistémologie

La constitution du sujet dans les sociétés contemporaines, XVIIIe-XXe siècle

Marcel Gauchet
p. 619

Entrées d’index

Index thématique :

Philosophie et épistémologie
Haut de page

Texte intégral

Marcel Gauchet, directeur d’études

Les religions séculières : bolchévisme, fascisme, nazisme

1Le séminaire a été consacré à l’analyse du bolchévisme en tant que religion séculière, de sa naissance à son épanouissement au pouvoir dans l’Union soviétique stalinienne. On est revenu dans un premier temps sur la formation du léninisme dans le contexte de la crise révisionniste des années 1900. On s’est efforcé en particulier de spécifier son rapport au marxisme. On a examiné dans un second temps les effets en retour de l’exercice du pouvoir sur la doctrine, après 1917, dans le cadre d’un régime idéocratique. On s’est spécialement attaché à élucider le mécanisme de radicalisation associé à la « révolution par en haut » de 1929. Comment le stalinisme sort-il du léninisme et que représente-t-il par rapport à lui ? On a pu ainsi, pour finir, dégager les traits qui justifient de parler d’une « religiosité séculière » à propos de ce que la notion d’« idéologie totalitaire » ne suffit pas à définir.

Publication

  • La condition historique, entretiens avec F. Azouvi et S. Piron, Paris, Stock, 2003, 353 p.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marcel Gauchet, « La constitution du sujet dans les sociétés contemporaines, XVIIIe-XXe siècle », Annuaire de l’EHESS,  | 2005, 619.

Référence électronique

Marcel Gauchet, « La constitution du sujet dans les sociétés contemporaines, XVIIIe-XXe siècle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2005, mis en ligne le 15 mars 2015, consulté le 26 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17082

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals