Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Économie

Économie et cognition

Bernard Walliser
p. 703-704

Entrées d’index

Index thématique :

Économie
Haut de page

Texte intégral

Bernard Walliser, directeur d’études

1Le séminaire a d’abord porté sur les méthodes de révision des croyances des agents économiques dans un cadre stratégique. Les agents ont des croyances initiales croisées (« je crois que tu crois que je crois... ») sur leur environnement physique commun. Ils sont susceptibles de recevoir un message caractérisé par deux dimensions, son contenu (exprimant une proposition, relative à l’environnement physique comme aux croyances d’autrui) et son statut (exprimant la diffusion du message, depuis le message secret jusqu’au message public). Ils révisent leurs croyances selon diverses règles pour se forger des croyances finales. Ces règles de révision des croyances multi-agents permettent de définir la valeur de l’information relative à un message ou d’examiner si une succession de messages conduit progressivement à une homogénéisation ou non des croyances.

2Le séminaire s’est également intéressé aux justifications des notions d’équilibre entre les agents, souvent définies a priori par le modélisateur. Les justifications épistémiques supposent que des agents hyperrationnels sont capables de se placer en une situation d’équilibre par leur seul raisonnement, en simulant le fonctionnement du système économique. Les justifications évolutionnistes supposent que des agents, en rationalité très limitée, sont capables d’aboutir à une situation d’équilibre à travers des processus d’apprentissage plus ou moins sophistiqués. Par assimilation de certaines institutions (normes sociales par exemple) à des équilibres, il est alors possible de donner une justification épistémique ou une justification évolutionniste à la genèse des institutions.

Publications

  • Avec D. Zwirn et H. Zwirn, « Raisonnements non certains et changement de croyances », dans Probabilités subjectives et rationalité de l’action, sous la dir. de T. Martin, Éditions du CNRS, 2003, p. 47-66.
  • « Organisational levels and time scales in economics », dans Methodology and epistemology of multilevel analysis, sous la dir. de D. Courgeau, Kluwer, 2003, p. 157-173.
  • « Théorie des jeux et institutions », Cahiers d’économie politique, 44, 2003, p. 165-180.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernard Walliser, « Économie et cognition », Annuaire de l’EHESS,  | 2005, 703-704.

Référence électronique

Bernard Walliser, « Économie et cognition », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2005, mis en ligne le 15 mars 2015, consulté le 21 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17147

Haut de page

Auteur

Bernard Walliser

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals