Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Problèmes généraux

Histoire sociale et histoire de la santé

Jean-Pierre Goubert
p. 138-139

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Jean-Pierre Goubert, maître de conférences

1Le thème général de notre séminaire a porté sur les relations entre les maux et les remèdes à travers l’Histoire. Il a été décliné selon plusieurs points de vue. La relation avec le vin, considéré jusqu’à la mi-XXe siècle comme aliment et comme remède ont été examinés à travers une étude de sa consommation diététique et thérapeutique dans le cas du champagne aux hôpitaux de Reims (exposé de Rémi Rémondière). Le cas de la thériaque a été analysé depuis l’Antiquité grecque jusqu’au début du XXe siècle, date à laquelle elle disparaît du Codex (exposé de Laurence Marcoult). L’opposition entre une causalité à logique religieuse et une causalité de type humain et technique a été étudiée à propos de la vaccination antivariolique en France et en Algérie au XIXe siècle. L’exemple de l’aérothérapie, présenté par Daniel Vaj, a démontré les usages successifs du « bon air » et du soleil à travers le cas des Alpes suisses, où les établissements antituberculeux cèdent la place aux stations de sports d’hiver et, enfin, aux stations climatiques d’altitude ; et cela en raison du réchauffement actuel de la planète.

2Étudiant les épidémies en « Gironde », sous l’Ancien Régime, Stéphane Barry s’est attaché à éclairer les structures religieuses, « municipales » et sanitaires qui tentent de faire barrage au « Mal qui répand la terreur ». Face à l’accroissement géométrique des déchets, Emmanuel Adler a démontré les logiques disparates et variées qui, dans la France du XXe siècle, ont été à l’œuvre pour tenter d’assurer leur gestion.

3Au point de jonction entre plaisirs et maladies sexuels, toilette et hygiène intime, le bidet a fait l’objet des exposés de Jean-Pierre Goubert dans le cas de la société française entre XVIIe et XXe siècles. De son côté, François Joffres a analysé dans la longue durée la question des soins infirmiers et leur professionnalisation depuis un siècle. Eda Tessara, professeur invitée par l’École, s’est penchée sur la question d’un mal social, celui du sous-développement et du chômage, en analysant les migrations volontaires et forcées qui ont contribué au peuplement du Brésil et au centrage sur l’État de São Paulo d’une partie de la population du Nordeste. En guise de conclusion, Jean-Pierre Goubert a évoqué la théorie du co-développement entre maux et remèdes selon des temporalités distinctes et eu égard à leur polysémie actuelle.

4Au Brésil, Jean-Pierre Goubert a, en outre, donné un séminaire dans le département de psychologie sociale de l’Université de Sâo Paulo (quinze heures), en coopération avec Eda Tessara, sur : « Urbanité(s) et périurbanité(s) : itinéraires identitaires et trajectoires géo-historiques ».

Publications

  • « O lugar da poética nas relações pessoa ambiente. O caso da Barra Funda : uma arqueologia de um elo social em vias de desaparecimento » (en coll.), Psicologia e ambiente, sous la dir. d’E. T. de Oliveira Tessara, E. Predreira Rabinovich et M. do Carmo Guedes, EDUC, Sào Paulo, 2004, p. 331-346.
  • « La vaccination antivariolique en Algérie, 1848-1856 », Sociologie/Santé, 22, juin 2005, p. 60-74.
  • « Le cep et le caducée », Le Festin, hors-série « Bordeaux – L’art du vin », septembre 2005, p. 124-129.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Goubert, « Histoire sociale et histoire de la santé », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 138-139.

Référence électronique

Jean-Pierre Goubert, « Histoire sociale et histoire de la santé », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17404

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Goubert

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals