Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations des Amériques

Histoire sociale de l’Amérique du Nord

François Weil et Pap Ndiaye
p. 178-180

Texte intégral

François Weil, directeur d’études et Pap Ndiaye, maître de conférences

L’intérêt généalogique aux États-Unis : une histoire culturelle (François Weil)

1On a achevé cette année de présenter l’enquête en cours sur l’histoire culturelle et sociale de la généalogie aux États-Unis (à laquelle a été consacrée également une mission de recherche de trois mois à l’été 2004 dans le cadre de fellowships du New England Regional Research Consortium et de la Virginia Historical Society), par une série de séances consacrées aux dernières décennies du XXe siècle.

2L’analyse de l’ouvrage d’Alex Haley, Roots, publié en 1976, et de ses suites, a permis de réfléchir sur la nouvelle configuration de la généalogie – populaire et multiculturelle – qui devient visible au cours des années 1970, et dont le séminaire a permis de montrer l’élaboration et l’émergence progressive à partir des années 1950. On en a suivi les effets au cours des années 1980 et 1990, notamment à partir de l’étude de la controverse sur la paternité par Thomas Jefferson des enfants de son esclave Sally Hemings – et de l’utilisation de l’ADN pour trancher le débat. Cela a été l’occasion d’une réflexion sur les usages des techniques génétiques contemporaines pour la généalogie.

3Un second ensemble de séances a permis d’analyser l’évolution des associations généalogiques depuis un demi-siècle (à partir notamment du cas du Michigan), ainsi que l’émergence d’une économie de la généalogie beaucoup plus puissante, dynamique et structurée que par le passé, car liée à la popularisation de l’activité au sein de la société américaine.

Race, médecine et santé aux États-Unis (XIXe-XXe siècles) : problèmes d’analyse (Pap Ndiaye)

4Les séminaires de cette année ont infléchi ceux des années précédentes, en délaissant la question des catégories sociales construites par l’assurance-vie américaine pour se concentrer sur la manière dont la médecine et la santé publique américaines ont contribué à la construction et à la légitimation des races aux XIXe et XXe siècles.

5Nous avons, dans un premier temps, commencé un inventaire historiographique mettant l’accent sur les secteurs principaux de la recherche historienne : l’histoire de l’interprétation et de la lutte contre les maladies en tant qu’elles ont été structurées par des représentations raciales en même temps qu’elles les ont modifiées (recherches, expériences, administration des soins) ; l’histoire des institutions (l’hôpital et la ségrégation spatiale générale des Noirs et des patients atteints de maladies vénériennes, confinés dans des bâtiments séparés ou des parties de bâtiment, et qui bénéficiaient de traitements différenciés ; les écoles de médecine et l’enseignement ; les bureaucraties de santé publique des grandes villes, les systèmes d’assurance-maladie, les compagnies d’assurance-vie) ; les politiques de santé publique de l’État fédéral au XXe siècle. Ces pratiques, ces savoirs, ces institutions, ces politiques, sont autant de lieux d’enquête sur la fabrication médicale et épidémiologique des races aux États-Unis. On a enfin abordé une étude de cas, celle de Harlem (New York) dans l’entre-deux-guerres du point de vue de sa description alarmiste par les services municipaux de santé publique, et des mobilisations associatives locales exigeant de meilleurs services de santé.

Publications

Pap Ndiaye

  • « Welcome to fabulous Las Vegas », introduction à R. Morris et S. Denton, L’argent et le pouvoir, Paris, Autrement, 2005, p. 5-12.

François Weil

  • Histoire de New York, 2e éd., Paris, Fayard, 2005, 384 p.

François Weil, directeur d’études

Migrants et migrations de France aux Amériques

6Enseignement suspendu durant l’année universitaire 2004-2005.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Weil et Pap Ndiaye, « Histoire sociale de l’Amérique du Nord », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 178-180.

Référence électronique

François Weil et Pap Ndiaye, « Histoire sociale de l’Amérique du Nord », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17443

Haut de page

Auteurs

François Weil

Articles du même auteur

Pap Ndiaye

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals