Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Histoire de la Révolution française

Patrice Gueniffey
p. 264-265

Texte intégral

Patrice Gueniffey, directeur d’études

Les historiens de la Révolution française et le problème des frontières

1Le séminaire a été principalement consacré au thème des frontières naturelles : à l’histoire même de la notion pendant la Révolution française, du déclenchement de la guerre en 1792 à l’Empire ; aux deux historiens qui ont fait de cette notion le cœur de leur interprétation de la Révolution française, Albert Sorel et Jacques Bainville – bref, à l’histoire d’une passion aujourd’hui éteinte, qui a connu son plus large rayonnement, dans un premier temps après la défaite de 1815, dans un second temps après celle de 1870, et qui a trouvé sa forme achevée dans L’Europe et la Révolution française d’Albert Sorel (1885-1904).

  1. L’émergence du thème des frontières naturelles en 1792-1793 ; la politique des frontières naturelles conduite par le Directoire, essentiellement entre 1795 et 1797 ; la fin de cette politique, dès 1797-1798 et la formation des « républiques sœurs » ; du Consulat à l’Empire : la place de l’idée des frontières naturelles dans la diplomatie française ; son retour après 1815.
  2. Albert Sorel et le renouvellement de l’histoire diplomatique après 1870 ; Sorel et son interprétation de l’histoire de France, comme contribution à la synthèse républicaine d’une histoire nationale, unifiée par la quête, constante depuis l’époque des Capétiens, de la frontière du Rhin ; la critique de la thèse de Sorel par Gaston Zeller (1936), dont la pertinence, mais aussi les limites, ont été évoquées à partir de deux exemples : celui de l’interprétation des traités de Westphalie et celui de la diplomatie française sous le règne de Louis XV.
  3. Jacques Bainville et les relations franco-allemandes pendant le long XIXe siècle (1815-1918) ; Bainville disciple de Sorel ; Bainville et Napoléon.

Publications

  • La Fuerza y el Derecho. Estado, Poder y Legitimidad durante el siglo XVIII, Mexico, El Colegio de Mexico, Centro de Estudios Historicos, 2004, 97 p.
  • « La Terreur », dans Le Bouleversement de l’ordre du monde. Révoltes et révolutions en Europe et aux Amériques à la fin du 18e siècle, sous la dir. de J.-P. Poussou, Paris, SEDES, 2004, p. 225-252.
  • « Jacques Bainville historien », préface à J. Bainville, Napoléon, Paris, Gallimard (« Tel »), 2005, p. i-lxix.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrice Gueniffey, « Histoire de la Révolution française », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 264-265.

Référence électronique

Patrice Gueniffey, « Histoire de la Révolution française », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17492

Haut de page

Auteur

Patrice Gueniffey

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals