Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Monde méditerranéen

Histoire religieuse du XIXe siècle

Philippe Boutry
p. 295-296

Texte intégral

Philippe Boutry, directeur d’études

Croyance et incroyance dans l’Europe de la Révolution et du XIXe siècle

1LE séminaire, organisé en collaboration avec Daniel Couty, maître de conférences à l’université de Rouen, Jean-François Chanet, professeur à l’université de Lille-III et Catherine Maire, chargée de recherches au CNRS, a porté sur « Liens et frontières du religieux : un enjeu politique, une donnée littéraire ».

2Quatre séances ont prolongé, à partir des archives de la congrégation romaine de l’Index, la réflexion entreprise depuis plusieurs années sur la notion d’orthodoxie dans le champ littéraire et le fonctionnement de la censure ecclésiastique au tournant des XVIIIe et XIXe siècles. Catherine Maire a donné une importante synthèse sur L’entrée des Lumières à l’Index ; elle a mis en valeur le caractère contingent des premières condamnations liées à la publication des premiers volumes de l’Encyclopédie. Philippe Boutry a exposé les éléments qui ont conduit Mauprat à l’Index (1841). Guillaume Cuchet (Avignon) a abordé à nouveaux frais les réactions catholiques face à Allan Kardec et le spiritisme français sous le Second Empire. Jean-Baptiste Amadieu (Paris-IV) a présenté l’important dossier de Zola à l’Index en insistant sur le caractère tardif, essentiellement centré sur la trilogie de Lourdes, Rome et Paris, de la condamnation pontificale.

3Dans le prolongement de ces interrogations, deux séances ont plus particulièrement exploré la culture de la Rome pontificale : Christine Grafinger (Bibliothèque vaticane) a donné une belle synthèse érudite sur La Bibliothèque vaticane et le monde savant français, XVIIe-XIXe siècles ; et Jean-Marc Ticchi (CARE) a étudié avec attention Les manifestations de la dévotion au pape au tournant des XVIIIe et XIXe siècles : l’exemple du voyage de Pie VII à Paris, 1804-1805 en soulignant les modes de transformation de la figure pontificale.

4Deux séances ont exploré l’univers philosophique et religieux de l’âge romantique dans ses Intuitions fondamentales et dans ses tensions internes entre tradition chrétienne et héritage des Lumières. Judith Lyon-Caen (Paris-I) a présenté dans toute sa richesse et ses ambiguïtés La relation romantique au grand écrivain, en s’appuyant en particulier sur la correspondance passive de Balzac et d’Eugène Sue. Michèle Hecquet (Lille-III) a donné une présentation riche et nuancée de La pensée religieuse de George Sand.

5Deux séances enfin ont été plus particulièrement consacrées aux relations entretenues entre science et religion dans le cours du XIXe siècle. Hervé Guillemain (Paris-XII) a traité de Médecine et religion au XIXe siècle. Le traitement moral de la folie dans les salles de l’ordre de Saint-Jean de Dieu (1830-1860) et souligné convergences et divergences d’analyse dans la réflexion et la pratique des aliénistes. Philippe Boutry s’est attardé sur le statut des Clefs des songes au XIXe siècle dans le processus qui conduit à l’Interprétation freudienne des rêves.

Publications

  • Avec P. Levillain et Y.-M. Fradet, dir., 150 ans au cœur de Rome. Le Séminaire français, 1853-2003, Paris, Karthala, 2004, vi-535 p.
  • Avec P. Levillain, Introduction, ibid., p. 2-16.
  • « Le bienheureux Pie IX et le Séminaire français de Rome », ibid., p. 45-67.
  • « Les pèlerins d’Ars au XIXe siècle », dans Identités pèlerines. Actes du colloque de Rouen, 15-16 mai 2002, sous la dir. de C. Vincent, Rouen, Publications de l’Université de Rouen, 2004, p. 211 -227.
  • « Le prédicateur des villes et le prédicateur des champs : Lacordaire à Ars (4 mai 1845) », dans « Prédication et prédicateurs, XIXe-XXe siècles », Revue des sciences religieuses (Strasbourg), LXXVIII, 2004/3, p. 335-357.
  • « Zola, l’anticléricalisme et l’antichristianisme des années 1860 aux années 1880 », dans Zola et les historiens, sous la dir. de M. Sacquin, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2004, p. 45-64.
  • « Rome, capitale de l’Europe ? », dans Penser les frontières de l’Europe du XIXe au XXIe siècle, sous la dir. de G. Pécout, Paris, Éditions rue d’Ulm et PUF, 2004, p. 197-214.
  • Avec D. Julia, « Rome, capitale du pèlerinage », dans Capitales européennes et rayonnement culturel, XVIIIe-XIXe siècles, sous la dir. de C. Charle, Paris, Éditions rue d’Ulm, 2004, p. 19-54.
  • « La gauche et la religion », dans Histoire des gauches, 1, L’héritage du XIXe siècle, sous la dir. de J.-J. Becker et G. Candar, Paris, La Découverte, 2004, p. 317-341.
  • « Papauté et culture au XIXe siècle : magistère, orthodoxie et tradition », dans « Religion, politique et culture au XIXe siècle », textes réunis et présentés par J. Lalouette et M. Riot-Sarcey, Revue d’histoire du XIXe siècle, 28, 2004/1, p. 31 -58.
  • « Entre répulsion, fascination et fiction. Stendhal et la Curie romaine », dans Arrigo Beyle « Romano » (1831-1841). Stendhal fra storia, cronaca, letteratura, arte, sous la dir. de M. Colesanti, H. de Jacquelot, L. Norci Cagiano et A. M. Scialoja, Rome, Edizioni di storia e di letteratura (« Quaderni di cultura francese ») a cura della Fondazione Primoli, 38, 2004, p. 39-80.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Boutry, « Histoire religieuse du XIXe siècle », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 295-296.

Référence électronique

Philippe Boutry, « Histoire religieuse du XIXe siècle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 20 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17514

Haut de page

Auteur

Philippe Boutry

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals