Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Psychologie

L’approche psychosociale de la connaissance ordinaire

Élisabeth Lage
p. 541-543

Entrées d’index

Index thématique :

Psychologie
Haut de page

Texte intégral

Élisabeth Lage, maîtresse de conférences

Modèles et recherches dans le domaine des représentations sociales

1Ce domaine a été exposé conjointement par Élisabeth Lage et Michel-Louis Rouquette (Université Paris-V), dans le cadre du master 2 Recherche « Individu, social, environnement ». Élisabeth Lage a retracé les travaux initiaux qui ont positionné les études de représentations sociales au carrefour des sciences sociales et qui ont pérennisé l’Intérêt pour la pensée de sens commun. Celle-ci opère par différentes voies le passage de l’abstrait au concret, à travers la naturalisation des expressions verbales, dégagées des liaisons abstraites, par recours aux images, reliées aux constructions symboliques et culturelles, mais aussi à travers les pratiques, dont les significations sociales échappent éventuellement à leurs protagonistes. Cette pensée sociale, nourrie des valeurs partagées, remplit la fonction essentielle de communication et permet de faire face aux décisions et engagements que la vie quotidienne nous impose de résoudre. De nombreux acteurs intermédiaires, professionnels ou non, Interviennent dans ce processus. Les illustrations empiriques permettent d’aborder concrètement cette dynamique et d’envisager la diversité des méthodes pour en rendre compte.

2Parallèlement, Michel-Louis Rouquette a retracé l’évolution théorique de l’approche structurale des représentations sociales et a exposé l’ensemble des outils méthodologiques développés entre 1981 et 1992 pour étudier la structure de la représentation. Les techniques associatives y jouent un rôle de premier plan. L’analyse prototypique, proposée par Pierre Vergès, a fourni des outils pour distinguer des éléments centraux et périphériques d’une représentation. Depuis 1995, les chercheurs ont affiné ce schéma par de nouvelles distinctions dans chacune de ces parties.

3Des procédures mises au point par Pascal Moliner ont permis d’améliorer considérablement la détection des éléments centraux. Le concept de schèmes cognitifs de base, élaboré par Michel-Louis Rouquette et Christian Guimelli, permet de différencier les fonctions des éléments centraux et périphériques, à partir de l’analyse des connecteurs qui régissent les réponses associatives. Le calcul de valences conduit à apprécier l’importance relative de ces schèmes dans une représentation et sert de référence dans l’étude de changements.

4Les chercheurs sud-américains intervenus dans le séminaire ont enrichi cet aperçu théorique par une réflexion collective sur le rôle de l’imaginaire dans l’élaboration et la diffusion de représentations. L’interrogation a émergé avec la célébration des cinq cents ans de la découverte du Brésil. Les recherches présentées par Angela Arruda (Université fédérale de Rio de Janeiro), ont mis en évidence l’Influence des visions du Brésil construites par les colonisateurs sur la manière dont la population élabore sa propre identité ainsi que l’Image de son pays.

5L’étude de l’imaginaire traverse également les recherches de Martha de Alba, (Université autonome métropolitaine de Iztapalapa, au Mexique). À partir des productions discursives et graphiques des habitants du quartier historique de la ville de Mexico, elle étudie la construction symbolique d’un espace complexe, combinant le passé de la ville, celui de ses habitants et leurs pratiques quotidiennes de cet espace urbain.

6Mireya Lazada (Université centrale du Venezuela) a analysé la polarisation observée dans son pays depuis l’arrivée au pouvoir de Hugo Chavez. Les débats passionnés divisent la vie sociale, institutionnelle, familiale et mobilisent les imaginaires révolutionnaires, religieux, militaires et d’exclusion, à travers les manifestations de rue, les inscriptions qui marquent l’espace public, et même le tatouage des corps, sans oublier les forums Internet. Selon le contexte, Hugo Chavez est associé à Che Guevara, Fidel Castro, le président W. Bush ou Hitler, le saint ou le diable. Mireya Lazada mobilise les concepts développés par Castoriadis, Habermas, Moscovici, Zavaloni, Doise, pour rendre compte de ces observations et données d’enquêtes, dans une situation qui interpelle le chercheur sans que celui-ci dispose du recul suffisant, pour théoriser les événements auxquels il assiste.

7D’après l’analyse des productions scientifiques brésiliennes présentée par Angela Arruda à partir des travaux exposés au colloque de Rio de Janeiro (septembre 2003), les principaux thèmes de recherches sur les représentations sociales concernent l’éducation et la santé. D’autres thèmes ont trait à la culture, à la mémoire sociale et aux problèmes contemporains de la société brésilienne (violence, exclusion, environnement). Vera Placco (Université catholique pontificale de Sao Paulo) a approfondi les recherches sur l’éducation au Brésil, où 34 millions d’élèves sont scolarisés dans l’enseignement fondamental (enseignement primaire et collège) et 10,5 millions dans l’enseignement secondaire (lycée). Les recherches confrontent les représentations des élèves et des enseignants sur les principaux aspects de l’univers scolaire.

8Du point de vue théorique, d’après les données du colloque cité ci-dessus, les recherches brésiliennes se réfèrent aux travaux de Serge Moscovici et de Denise Jodelet dans 64 % de cas, à la théorie structurale dans 22 % de cas et aux travaux de Willem Doise dans 9 % de cas.

9Une séance a réuni le Centre de recherches sur le Brésil contemporain et notre laboratoire autour du document cinématographique, présenté par Angela Arruda et retraçant la trajectoire exceptionnelle d’Apolonio de Carvalho, militant inébranlable de la guerre d’Espagne, de la Résistance française et de la gauche brésilienne, dont la force d’engagement et de conviction a profondément ému l’assistance.

Publication

  • « Perspectiva desenvolvimental no estudo da representaçao social da AIDS », Revista Enfermagem, UERJ, 12, 3, 2004, p. 347-355.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Élisabeth Lage, « L’approche psychosociale de la connaissance ordinaire », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 541-543.

Référence électronique

Élisabeth Lage, « L’approche psychosociale de la connaissance ordinaire », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 25 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17725

Haut de page

Auteur

Élisabeth Lage

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals