Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Sociologie

Pouvoirs et territoires en Turquie contemporaine

Élise Massicard
p. 644-645

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Élise Massicard, chargée de recherche au CNRS

1Cette conférence a été conçue comme un séminaire de recherche. Elle faisait suite à un séminaire informel qui s’est tenu durant toute l’année 2003-2004, ainsi qu’à une école doctorale intitulée « pouvoirs et territoires en Turquie contemporaine » co-organisée par le CHDT (CNRS/EHESS), l’IISMM (EHESS) et l’IFEA (CNRS/MAE) à Istanbul du 14 au 20 juin 2004. Ces deux étapes préliminaires ont permis de rassembler des personnes intéressées, de faire le point des sources disponibles, des travaux existants, et de dégager certaines perspectives de recherche pour mieux cerner la variété spatiale des phénomènes politiques et la dimension territoriale des pouvoirs en Turquie.

2Il s’agissait donc cette année d’aller plus loin dans les perspectives préalablement dégagées (porteurs de pouvoir à différents niveaux, ressources qu’ils mobilisent, réseaux qu’ils forment et interactions), tout en intégrant la dimension diachronique, non en termes simplistes et réducteurs de l’avant/après République, mais introduisant des temporalités complexes et multiples ; cela, en articulant études de cas fouillées et réflexion générale.

3Ce séminaire a donné lieu à onze séances (une séance a dû être annulée pour cause de séjour de terrain de la chargée de conférence), alternant des présentations d’intervenants extérieurs et de la chargée de conférence.

4Sont intervenus Michael Meeker (anthropologue, University of California, San Diego, États-Unis) le 9 décembre 2004, autour de l’un de ses articles sur les figures du agha en Turquie dans une perspective diachronique ; Ayşe Günes-Ayata (politologue, Université technique du Moyen-Orient, Ankara, Turquie) est intervenue le 13 janvier 2005 sur le clientélisme en Turquie et ses évolutions ; Hamit Bozarslan (maître de conférences, EHESS), a présenté le 27 janvier 2005 ses travaux sur la violence dans la Turquie de la fin des années 1970 et notamment son caractère localisé ; Nathalie Clayer (historienne, CNRS/EHESS) a présenté ses travaux sur les Implantations locales variables du mouvement nationaliste albanais dans les années 1910, Insistant sur l’enjeu ou la ressource que peut constituer le local en contexte, le 10 mars 2005 ; le 24 mars 2005, Gilles Dorronsoro (politologue, Univ. Paris-I) est intervenu sur les logiques locales à l’œuvre dans les révoltes kurdes des années 1920 et 1930 ; Ulaş Bayraktar (politologue, IEP de Paris) a présenté ses recherches sur les conseillers municipaux de la municipalité métropolitaine d’Istanbul et leur évolution, le 24 février 2005 ; le 12 mai, Fuat Dündar (historien) a présenté ses travaux sur la politique d’Installation des populations non-musulmanes du Comité Union et Progrès entre 1913 et 1918 ; enfin, le 26 mai, Clémence Scalbert (géopolitique, Paris IV) est intervenue sur les changements de toponymie à l’exemple de la province de Mardin.

5La première séance animée par la chargée de conférences a été consacrée à l’introduction, la problématique et la planification de l’année (25 novembre 2004) ; une séance a été consacrée à la politique au village et la politisation des espaces ruraux (10 février 2005) ; une autre, à l’état des connaissances sur les scènes politiques locales et le personnel politique local, principalement au niveau municipal (24 février 2005).

6En général, un texte distribué à l’avance aux participants permettait de préparer la séance et de gagner du temps. L’assistance a été d’une manière générale assez importante (entre cinq et quinze personnes) ; principalement constituée de doctorants, pour la plupart affiliés à l’EHESS ; mais aussi de quelques chercheurs confirmés et de personnes extérieures. L’assistance a été très active, et les discussions ont été ouvertes, animées et généralement constructives. Certains thèmes abordés doivent faire l’objet d’un approfondissement l’an prochain, avec la même équipe.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Élise Massicard, « Pouvoirs et territoires en Turquie contemporaine », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 644-645.

Référence électronique

Élise Massicard, « Pouvoirs et territoires en Turquie contemporaine », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 25 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17857

Haut de page

Auteur

Élise Massicard

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals