Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Linguistique, sémantique

La description des langues : phonétique et sémantique

Gabriel Bergounioux
p. 656-657

Entrées d’index

Index thématique :

Linguistique‚ sémantique
Haut de page

Texte intégral

Gabriel Bergounioux, professeur à l’Université d’Orléans

1Le séminaire, consacré à la question de la transcription dans l’enquête linguistique, s’est ouvert sur une présentation des problèmes que pose la conversion graphique du signal de parole. Une réflexion particulière a été consacrée aux transformations sociales Induites par l’accès d’une culture à l’écriture, à partir d’exemples empruntés à la situation présente du peuple palikur (groupe tupi-guarani, Guyane/Brésil).

2Il a ensuite été traité du processus de scripturisation en prenant pour repère la question, toujours en débat, de l’origine du français. À partir des témoignages historiques et de la reconstruction qui en est donnée dans la romanistique française des deux derniers siècles, on a étayé l’idée d’une « koinê » confrontée à une langue de chancellerie et de justice maniée par des clercs, proches des centres d’enseignement religieux et à ce titre imprégnés de latin.

3Cette langue, encore largement marquée par la variation (dialectale, diachronique et sociale) est réinterprétée par l’imprimerie qui en appelle à une homogénéisation des graphes, des notations et des descriptions (apparition de la première grammaire du français en 1530, des premiers dictionnaires). La rationalisation des formes et le contrôle des écrits (fondation de l’Académie française) aboutissent à un refoulement continu des usages oraux en dehors de la sphère savante. De quelle façon cette tradition du texte se trouve confrontée à la présence de l’oral ?

4Au XIXe siècle, l’émergence d’une théorie scientifique de la langue (la grammaire comparée) rend nécessaire la mise au point d’un système d’écriture fondé tantôt sur les schémas articulatoires, tantôt sur les impressions sonores. La phonétique emprunte donc à la médecine (physiologie, neurologie) et à la théorie musicale ses outils d’analyse des processus phonatoires et auditifs. L’observation expérimentale est rendue possible par la création des laboratoires d’acoustique et d’électricité.

5C’est au croisement du comparatisme, en particulier de son orientation dialectologique, et des attentes des groupes intellectuels et politiques que s’est formalisée la demande d’une conservation de la culture populaire (folklore) orale. Il a donc été étudié, dans le détail, les étapes cruciales de la prescription et les résultats des recommandations de Guizot (1835), de Fortoul (1852) et de G. Paris (1888). Sous la Monarchie de Juillet, il s’agit, dans la phase de réconciliation du pouvoir monarchique avec la bourgeoisie, de constituer les « Monuments du Tiers-État », la co-présence d’une généalogie nobiliaire et d’une conquête des franchises communales, présentées comme le principe fondateur des libertés nationales. Sous l’Empire, la collecte se fait sur le modèle de ce qu’ont accompli les frères Grimm, à la recherche d’une identité patriotique pérenne dont la revendication d’une origine gauloise et le culte de Vercingétorix portent témoignage. Sous la IIIe République, l’objectif politique est de reconstruire l’image de l’unité nationale à l’intérieur d’une aire « gallo-romane », une réinterprétation symbolique emblématisée par la politique de production des manuels scolaires.

6Le terme du séminaire a été fixé par une analyse des documents préparatoires à l’Atlas linguistique de la France (1902-1910) d’Edmont et Gilliéron, comme fabrique d’un « lieu de mémoire » qui met en évidence l’hétérogénéité phonétique et lexicale (sans portée ethnographique, comme M. Bloch en formule le reproche). En conclusion, on a esquissé un parallèle entre le développement de la phonétique et de la sémantique (Essai de sémantique de Michel Bréal, 1897), dans leur complémentarité et dans leurs antagonismes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gabriel Bergounioux, « La description des langues : phonétique et sémantique », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 656-657.

Référence électronique

Gabriel Bergounioux, « La description des langues : phonétique et sémantique », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 20 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17875

Haut de page

Auteur

Gabriel Bergounioux

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals