Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Population, épidémies, santé

Patrice Bourdelais
p. 214-215

Texte intégral

Patrice Bourdelais, directeur d’études

Construire une histoire de la santé publique : la gestion politique de la tuberculose et de la grippe (fin XIXe-XXe siècle)

1Le séminaire a poursuivi cette année l’étude comparée de ces deux épidémies, si différentes, en particulier en ce qui concerne leur gestion politique, les perceptions populaires et le rôle du milieu médical. Il s’est agi d’apporter des éléments de réponse à quelques grandes questions. Que modifient les découvertes scientifiques dans l’offre de soins, dans la gestion politique et les modes de prise de décision, de prévention, lors de ces épidémies. Comment caractériser les attitudes de la population, ses représentations de la maladie et ses pratiques de protection ? Quels sont les changements de ses attentes à l’égard des responsables politiques et des milieux médicaux ? Quelles dynamiques sociales peut-on y relever ? Que change la mise en place des assurances sociales ? Que devient le grand paradigme des hygiénistes du XIXe siècle et du début du XXe siècle de la responsabilité individuelle qui participait à l’éducation des populations ? Dans le cas de la grippe, comment se traduit la stigmatisation de ceux qui se situent hors de l’épure du comportement réputé responsable ? Comment, dans chaque situation, a-t-on arbitré entre liberté individuelle et contrainte collective ? Peut-on identifier des modèles différents suivant les pays considérés, en particulier en Europe ?

2Les premiers résultats des recherches engagées sur le Comité national de défense contre la tuberculose au cours de l’entre-deux-guerres ont donné lieu à plusieurs séances.

3Le séminaire a aussi accueilli Esteban Rodriguez Ocana (directeur d’études invité, Université de Grenade) qui a donné deux conférences, la première sur la place de la statistique dans l’histoire de la santé publique en Espagne, la seconde sur la lutte contre le paludisme en Espagne ; ainsi que Paul Weindling (directeur d’études invité, Université d’Oxford-Brookes) qui a traité de la guerre froide et de la fin de la division internationale de la santé de la fondation Rockefeller, et enfin Bertrand Taithe (directeur d’études invité, Université de Manchester) qui a présenté ses nouvelles recherches sur les débuts de la médecine humanitaire. La Fondation Rockefeller (son action en France entre les deux guerres), s’est aussi trouvée au cœur de l’intervention de Ludovic Tournès (Université de Rouen). Dans le cadre du programme européen de collaboration Alfa, l’horizon géographique a été élargi à l’Amérique centrale et à l’Amérique latine. Le séminaire a accueilli Denise Bernuzzi de Sant’Anna (Université pontificale de Sao Paulo, Brésil), Carlos Javier Echarri Canovas (Colegio de Mexico), et Jose Carlos Escudero (Université de Lujan, Argentine). Leurs conférences ont porté respectivement sur les représentations du corps et les régimes de vie, sur les épidémies, les migrations et les inégalités sociales au Mexique, et enfin sur les tensions d’intérêts et les jeux d’acteurs dans le domaine de la sécurité alimentaire. Deux séminaires ont aussi été consacrés à la manière de concevoir une histoire de la santé publique à l’échelle de l’Europe.

4Le directeur d’études a en outre organisé plusieurs sessions sur des thématiques d’histoire de la santé publique dans plusieurs conférences internationales ; une table ronde internationale avec l’INED et l’UIESP (« Vulnerable population : definitions, categories and empirical analysis », Paris, EHESS, juillet 2005) et la conférence de l’European Association for the history of medicine and health (« Cultural history of health and beyond », Paris, ministère de la Recherche et EHESS, septembre 2005). Il a aussi coordonné la préparation et la mise en place du master européen Erasmus Mundus, Dynamics of Health and Welfare qui accueille ses premiers étudiants à la rentrée 2006.

Publications

  • « L’étiologie de la tuberculose comme enjeu social : l’exemple de la France 1880-1935 », Estudos do Secuto XX, 5, 2005, p. 223-241.
  • Epidemics laid low, A History of what happened in rich countries, The Johns Hopkins University Press, 2006, 176 p.
  • Avec V. Gourdon, « Demographic categories revisited. Age categories and the age of the categories », dans Human clocks, the bio-cultural meanings of age, C. Sauvain-Dugerdil, H. Leridon, N. Mascie-Taylor (éds), Peter Lang, 2006, p. 245-269.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrice Bourdelais, « Population, épidémies, santé », Annuaire de l’EHESS,  | 2007, 214-215.

Référence électronique

Patrice Bourdelais, « Population, épidémies, santé », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2007, mis en ligne le 15 avril 2015, consulté le 25 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18065

Haut de page

Auteur

Patrice Bourdelais

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals