Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Anthropologie politique du Brésil

Afrânio Garcia
p. 360-361

Texte intégral

Afrânio Garcia, maître de conférences

Représentations de la nation et le marché mondial de la coopération scientifique

1Le séminaire de cette année a été consacré à l’étude des effets de la création des agences brésiliennes de financement à la recherche (CAPES, CNPq, FAPESP) dans les années 1950 et l’installation ultérieure des filiales des agences internationales (Fondations Ford, etc.) sur l’intensification de la circulation internationale d’universitaires. Ces flux semblent laisser des traces sur les modes de représentation de la nation et de son inscription dans l’arène mondiale. Ces nouveaux instruments de promotion de la modernité du système éducatif et des institutions de recherche ont permis l’accès au monde international de couches sociales qui en étaient exclues, à cause du manque ressources économiques ou de capital de relations cosmopolites. L’accroissement du nombre d’étudiants pouvant mener des études de troisième cycle à l’étranger a transformé les modes de sélection des élites dirigeantes. La création de formations doctorales dans tout le pays a élargi les débouchés pour les jeunes chercheurs de haut niveau, ouvrant l’accès à la professionnalisation des métiers de savants et d’artistes Les acquis des sciences sociales contemporaines et de la production artistique ont été mobilisés pour repenser les traditions collectives et pour examiner les différents avenirs de la collectivité inscrits en quelque sorte dans le présent.

2Le séminaire a examiné les premiers résultats d’enquêtes statistiques portant sur les caractéristiques sociales et intellectuelles des boursiers brésiliens partis à l’étranger et de monographies consacrées aux recompositions des champs disciplinaires en rapport avec la professionnalisation des jeunes docteurs à l’occasion de leur retour au pays. Ces enquêtes menées par le réseau de chercheurs français et brésiliens, réunis dans un projet dans le cadre des accords CAPES-COFECUB, examinent la circulation internationale des boursiers de deux perspectives complémentaires : d’un côté les conditions de départ, de l’autre les modes de réception des sociétés d’accueil. Les études ont visé d’abord l’objectivation des ressources et compétences (linguistiques, de familiarité avec certains styles de vie, etc.) nécessaires pour mener des études à l’étranger et la compréhension du choix du pays de destination. On a ensuite examiné l’inscription des boursiers dans les établissements de troisième cycle et centres internationaux de recherche, ainsi que la position occupée par les directeurs de thèse des Brésiliens dans l’espace européen. Finalement on a étudié les usages des titres et des connaissances acquis, ainsi que le capital de relations sociales constitué grâce aux séjours internationaux, au moment du retour au Brésil ou encore dans les carrières au sein d’institutions internationales. Cette approche de la « mondialisation » s’écarte de toute perspective évolutionniste pour analyser un processus donnant lieu à des disputes acharnées, autant cognitives qu’institutionnelles qui peuvent être éclairées par l’usage heuristique du concept de champ du pouvoir international, inspiré dans les programmes de recherche mis en route par Pierre Bourdieu et Victor Karady.

3La parution d’un livre consacré à la biographie intellectuelle de Gilberto Freyre, autour de Maîtres et esclaves, grâce à l’étude minutieuse de ses études universitaires aux États-Unis, et de son voyage initiatique en Europe, a permis d’étudier le contraste entre les voyages aux États-Unis et en Europe des descendants des grandes familles et les parcours des boursiers. Pour les premiers, les départs constituaient des compléments indispensables de leur formation politique et Intellectuelle pour l’accès au rang de prétendants privilégiés aux postes de pouvoir. Pour les derniers, cette nouvelle étape de leur vie était plus marquée par le souci d’obtenir des connaissances et des diplômes susceptibles de leur ouvrir des carrières de savants universitaires. Nous avons pu examiner particulièrement le cas de l’anthropologie sociale, champ disciplinaire en voie d’autonomisation depuis les années 1930, grâce aux usages des apports de Franz Boas par G. Freyre pour repenser la matrice sociale du métissage au Brésil.

Publications

  • Avec L. Canêdo, « Les boursiers brésiliens et l’accès aux formations d’excellence internationale », Cahiers du Brésil contemporain, 57/58-59/60, 2004-2005, p. 21-48.
  • Avec M.-C. Muñoz, « Les étudiants brésiliens en France (2000-2001) : parcours intellectuel et inscription académique », Cahiers du Brésil contemporain, ibid., p. 107-128.
  • « A dependence on politics : Fernando Henrique Cardoso and sociology in Brazil » [trad. D. Neale], Tempo social [en ligne] 2005, 1, éd. sp. (http://socilasciences.scielo.org/​), texte original en portugais dans Tempo social, 16, 1, 2004, p. 285-300.
  • « Arqueologia do inconsciente nacional », dans Antropologia-escritos exumados, 3, Liçoes de um praticante, L. de Castro Faria (éd.), Niterio, EdUFF, 2006. p. 65-74.
  • « O conhecimento em mangas de camisa e a ira sagrada de Luiz de Castro Faria », Reunião da ABA (Associação Brasileira de Antropologia), Goiania, ABA, 2006, p. 1-7.
  • Avec I. Coutant, F. Viguier et J. Pantaleón, « As transformações do poder municipal », dans Ocupações de terra e transformações sociais : uma experiência de etnografía coletiva, L. Sigaud et B. de L’Étoile (éds), Rio de Janeiro, Editora FGV, 2006, p. 106-120.
  • « Circulacion internacionale y la formacion de una “escuela de piensamiento” latinoamericana », Prisma, revista de historia intelectual, 10, Universidad de Quilmes, 2006, p. 11-36.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Afrânio Garcia, « Anthropologie politique du Brésil », Annuaire de l’EHESS,  | 2007, 360-361.

Référence électronique

Afrânio Garcia, « Anthropologie politique du Brésil », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2007, mis en ligne le 15 avril 2015, consulté le 22 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18190

Haut de page

Auteur

Afrânio Garcia

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals