Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Relations, représentations, confrontations : anthropologies du monde arabe

François Pouillon
p. 362-363

Texte intégral

François Pouillon, directeur d’études

Itinéraires d’orient (suite)

1Nous avons continué cette année à analyser de ces passages du Sud-Est qui, depuis le XIXe siècle, ont permis l’exploration, l’analyse et, également, la conquête, des mondes orientaux. Tout un pan de cette dynamique étant traitée dans le cadre d’un séminaire fractal conduit avec François Lissarrague sur « Archéologie et orientalisme », il s’agissait plutôt de mettre en valeur, à côté des mouvements liés à l’expansion impériale, certains itinéraires singuliers ou paradoxaux. Présentés par Nicolas Schaub (INHA), les « peintres-militaires » de la première Algérie française ne sont pas les figures les moins surprenantes de la conquête, mettant à l’épreuve une activité essentiellement esthétique à des fins stratégiques (cartographie, ethnographie). Pour revenir sur une figure les plus attachantes de l’orientalisme, Eugène Fromentin, peintre médiocre mais immense écrivain, nous avons bénéficié du séjour à Paris de Barbara Wright (Université de Dublin), qui en est la meilleure spécialiste mondiale, avec la présentation d’une impeccable biographie publiée cette année en traduction française (Honoré Champion, 2006). La même Barbara Wright est venue par ailleurs analyser une figure peu connue de la peinture de l’Orient, Narcisse Berchère, agent actif de la mise en œuvre du canal de Suez, pour un livre sur ses voyages en Égypte dont elle préparait la réédition. Spécialiste de photographie, Alain Fleig (Université d’Angers) a présenté l’œuvre de Rudolf Lehnert, dont les clichés sur la Tunisie indigène et l’Algérie du Sud ont été popularisés par une énorme production de cartes postales : ce ressortissant autrichien qui fut arrêté comme « agent d’une puissance ennemie » puis expulsé lors de la Grand Guerre, constituait une figura décalée de la représentation de l’Orient, qui continue de choquer, notamment dans le cadre d’une célébration centenaire imprudemment organisée en Tunisie. Atypique encore, le personnage d’Abdoul-’I-Karim Jossot, caricaturiste majeur du journal anarchiste L’Assiette au Beurre, partit aussi s’installer en Tunisie où il se convertit à l’Islam et finit, par agnosticisme, par se rallier à l’idéal civilisationnel de la colonisation.

2À l’occasion d’une mission dans le Nord Soudan, en collaboration avec Karim Rahem (CEDEJ, Le Caire), nous avons pu reprendre des enquêtes anciennes sur les Bédouins, auprès d’un groupe récemment émigré d’Arabie, les Rasheyda. Ce fut l’occasion également d’enquêtes suggestives sur les processus contemporains de patrimonialisation dans les sites archéologiques de Nubie, dans un cadre qui ressemblait fort à celui que trouvèrent les chercheurs de vestiges antiques à l’époque héroïque des découvertes.

3Retour sur un dossier déjà défriché, nous avons travaillé à la réédition du texte d’un officier danois engagé dans l’Armée d’Afrique, A.-W. Dienesen, présentant un portrait vivifié de l’émir Abd el-Kader à partir d’informations recueillies dans un cadre guerrier. La présentation de l’édition de ce texte peu connu, publié seulement en 1840, a donné lieu à un colloque tenu à Copenhague, sans doute en écho à la récente affaire dite « des caricatures » qui avait secoué l’opinion.

Publications

  • « Vérité et poésie dans le Voyage en Orient (À propos de Lamartine et du Récit du voyage de Fathallah Sayigh chez les Arabes errants du grand désert) », dans Écrire l’histoire de son temps (Europe et monde arabe), sous la dir. de R. Jacquemond, Paris, L’Harmattan, 2005, t. 2, p. 153-162 [tr. arabe dans Fossoul (Égypte), 67, 2005, p. 235-241].
  • Avec R. Alenius Boserupde, édition de A. W. Dinesen, Abd el-Kader [1840], Copenhague, Forlaget Vandkunsten, 2006, 193 p.
  • « Un prince de la Renaissance dans la Venise du XXe siècle, Mariano Fortuny », Qantara, 61, 2006, p. 49-50 [« Venise aux portes de l’Orient »].
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Pouillon, « Relations, représentations, confrontations : anthropologies du monde arabe », Annuaire de l’EHESS,  | 2007, 362-363.

Référence électronique

François Pouillon, « Relations, représentations, confrontations : anthropologies du monde arabe », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2007, mis en ligne le 15 avril 2015, consulté le 19 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18191

Haut de page

Auteur

François Pouillon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals