Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Dynamique de la culture : sociologie historique des institutions artistiques

Emmanuel Pedler
p. 395-396

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Emmanuel Pedler, directeur d’études

Dynamique de la culture : les institutions de la musique savante

1Le séminaire de cette année s’est déroulé en trois parties. La première s’est centrée sur l’analyse des institutions culturelles et des processus de rationalisation. À partir des relectures récentes de l’étude de Max Weber sur la sociologie de la musique, présentées dans ce même séminaire en 2004-2005, un échange a été ouvert afin d’explorer de nouveaux domaines justiciables de l’analyse que propose Weber. La même démarche a été appliquée ensuite aux premières sociologies de la musique (G. Simmel, M. Halbwachs, A. Schütz, Ν. Elias). L’ensemble de ces contributions a donné matière aux chapitres d’un ouvrage que je consacre aux Premières sociologies de la musique, aujourd’hui en préparation. Ces séances ont été complétées par une conférence d’E. Buch portant sur « Adorno et la question des rationalisations ». Dans la deuxième partie on s’est interrogé sur la place qu’occupent les institutions culturelles lorsqu’on les rapporte aux espaces de vie ordinaires. Cet impératif descriptif a conduit à la réalisation d’une enquête d’un nouveau type dont la caractéristique principale est d’éviter de passer par l’observation des publics d’une institution ou par la constitution d’un très problématique « échantillon de la population nationale ». La présentation des dispositifs d’enquête et des premiers résultats d’une exploration quantifiée d’un réseau d’échange estival de domicile a cherché à donner un contenu à cet impératif méthodologique. Cette présentation a été complétée par examen d’entretiens et d’observations directes effectuées à partir d’un des nœuds de ce réseau. Il s’agissait de s’interroger sur le rapport esthétique aux lieux entretenus par les acteurs de ces échanges, ainsi qu’à la mobilisation des ressources culturelles proches figurant dans la présentation urbi et orbi du « chez-soi » à laquelle procède chaque candidat à l’échange. La présentation de plusieurs chapitres d’un ouvrage en préparation, Rivages à demeure : l’échange estival de domicile et la question esthétique a introduit aux débats servant de fil directeur du colloque international « Arts et territoires » (GDR CNRS Opus et UMR8562) qui s’est réuni sous ma direction en octobre 2006 à Marseille. La troisième et dernière partie du séminaire a porté sur la pratique de la multiméthodologie et de la bi-disciplinarité en sociologie de la musique. Evoquant un de ses articles récents (Musurgia, vol. IX, 02, 2002), Ch. Pirenne (Université de Liège) a exploré les rapports complexes entre la musicologie savante et les musiques dites « populaires », telle que le Rock par exemple. La partie épistémologique et méthodologique du séminaire s’est prolongée par la discussion des traitements quantitatifs et qualitatifs de données issues d’analyses de réseaux dont il avait été question quelques semaines plus tôt. Durant la dernière séance de juin, E. Buch a clos les échanges par une intervention consacrée à l’approche pragmatiste en histoire sociale de la musique.

Publication

  • « La sociologie de la musique de Max Weber et ses relectures récentes », dans Vingt ans de sociologie de l’art : bilans et perspectives, actes du colloque de Grenoble, octobre 2005, A. Pessin et C. Dutheil-Pessin (éds), Paris, L’Harmattan, 2006, p. 110-131.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel Pedler, « Dynamique de la culture : sociologie historique des institutions artistiques », Annuaire de l’EHESS,  | 2007, 395-396.

Référence électronique

Emmanuel Pedler, « Dynamique de la culture : sociologie historique des institutions artistiques », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2007, mis en ligne le 15 avril 2015, consulté le 21 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18220

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals