Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Linguistique, sémantique

Linguistique cognitive

Michel de Fornel
p. 479-480

Entrées d’index

Index thématique :

Linguistique‚ sémantique
Haut de page

Texte intégral

Michel de Fornel, directeur d’études

1. Le geste co-verbal : le problème de l’iconicité

1Le séminaire de cette année a poursuivi l’étude sociopragmatique du geste co-verbal dans des interactions ethnographiquement situées. Il s’est inscrit dans une recherche visant à explorer avec les outils de la théorie de l’intégration conceptuelle (Fauconnier et Turner) la dynamique conversationnelle de la construction du sens. Si les tentatives de ce type ont été jusqu’à présent peu convaincantes, c’est qu’elles réduisent la conversation à une suite de contributions verbales. Pour qu’un progrès soit possible, il faut traiter de la dimension multimodale des situations interactionnelles et introduire dans les espaces de départ les contributions gestuelles et posturales des participants à une situation. Après avoir posé le cadre théorique et empirique d’une telle recherche, nous avons consacré la plupart des séances à l’étude des phénomènes d’intégration conceptuelle dans une série de consultations médicales visant à la prise en charge des pathologies douloureuses chez l’enfant multi-handicapé et non communicant. Lors de ces séances, médecin consultant, infirmières, psychologues, psychomotriciennes et spécialiste de la douleur sont amenés à collaborer pour établir un diagnostic d’une douleur liée à une maladie involutive et souvent singulière. Après avoir présenté une synthèse critique des travaux récents sur les interactions médicales dans le domaine conversationnel (Heath, Drew, Stivers, Heritage, etc.), nous avons réalisé une étude approfondie des phases successives de la consultation. Nous nous sommes en particulier intéressé aux modalités d’intégration des différentes perspectives concernant le cas singulier. Plusieurs séances ont porté aussi sur les phases de collectivisation du diagnostic réalisées par la spécialiste de la douleur à divers moments de la séance.

2Une attention particulière a été apportée à la façon dont le personnel soignant évoquait sur le plan gestuel les symptômes de l’enfant et en particulier à l’alternance entre un point de vue « externe » (les mains représentant la personne dont on parle, ou une action de cette dernière) et un point de type « interne » (le corps mimant cette personne). Après avoir expliqué les caractéristiques iconiques de ces deux formes de gestes co-verbaux, nous avons montré que le passage entre les deux points de vue n’était pas arbitraire mais qu’il servait à mettre en valeur des aspects différents de la douleur. Une modalisation dans le cadre de la théorie de l’intégration conceptuelle a été présentée. Julien Gavelle (Celith) a présenté une synthèse des travaux ethnologiques sur l’anecdote et montré la pertinence de cette notion pour l’étude des modes d’expression propres à chaque enfant. Les recherches présentées au séminaire ont fourni la matière d’une conférence que j’ai été invité à donner à l’Université de Freiburg.

2. Langues, cultures, arts : l’approche transformationnelle (suite) (avec Emmanuel Désveaux, directeur d’études)

3Cf. le compte rendu dans la rubrique « Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel de Fornel, « Linguistique cognitive », Annuaire de l’EHESS,  | 2007, 479-480.

Référence électronique

Michel de Fornel, « Linguistique cognitive », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2007, mis en ligne le 15 avril 2015, consulté le 26 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18306

Haut de page

Auteur

Michel de Fornel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals