Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Histoire
Monde musulman

Les territoires de l’urbain dans le monde arabe : espaces et représentations

Delphine Pagès-El Karoui
p. 531-532

Entrées d’index

Index thématique :

Histoire‚ Monde musulman
Haut de page

Texte intégral

Delphine Pagès-El Karoui, maître de conférences à l’Université de Poitiers

1Si les villes du monde arabe ont longtemps été enfermées dans la catégorie « ville orientale » ou « ville arabo-musulmane », il s’agit de l’assortir d’une spécificité culturelle qui interdirait toute comparaison, toute confrontation avec les analyses et les interrogations de la géographie urbaine contemporaine. Le principal défi qui se pose aujourd’hui aux chercheurs est de parvenir à décrypter les diverses recompositions des territoires sous l’effet de la globalisation de l’économie. Dans le monde arabe comme ailleurs, la ville comme objet circonscrit, clairement délimité tend à être supplantée par l’urbain, catégorie plus vaste qui renvoie à la complexification des processus d’urbanisation. Quels sont alors les nouveaux territoires de l’urbain ? Pour quelles frontières ?

2Nous avons analysé les différents processus (étalement urbain, densification) qui contribuent à la production de l’espace urbain et à sa diffusion vers le monde rural (urbanisation des campagnes). L’élargissement des bassins d’emplois, la mise en œuvre de vastes programmes d’équipement, les tensions foncières et immobilières sur les villes-centres conduisent au développement d’aires périurbaines autour des grands pôles urbains. La disparition du clivage urbain-rural est donc en marche et se traduit par une tendance à l’homogénéité des paysages, qu’ils soient urbains ou ruraux. Cette transformation rapide des territoires dépend étroitement de l’essor des mobilités, fondé sur des systèmes de transport en commun performants, permis par l’ouverture économique (Infitah). De plus en plus, les mobilités pendulaires remplacent les migrations résidentielles, tandis que les migrations internationales jouent toujours un rôle fondamental. L’articulation entre territoires urbains, mobilités quotidiennes et migrations internationales a été donc au cœur de notre questionnement.

3Quelle est l’insertion de ces territoires urbains dans la mondialisation ? Si les grandes villes (Le Caire, Casablanca, Beyrouth) polarisent sur le territoire national les nouvelles activités liées à la libéralisation économique, aucune d’entre elles ne fait vraiment figure de « ville globale », autrement dit n’est actrice de premier rang de l’économie monde. S’est posée alors la question des capacités des grandes villes du monde arabe à faire face aux nombreux enjeux de la mondialisation et ses nouvelles logiques économiques. Autour de ces grandes cités, se dessinent des régions métropolitaines aux dimensions de plus en plus vastes (aire métropolitaine du Caire ou de Casablanca-Mohammedia-Rabat).

4L’émergence de formes urbaines inédites dans le monde arabe (gated communities) et de nouvelles centralités (malls ou centres commerciaux), portées par des groupes qui se sont enrichis grâce à la libéralisation économique conduit à s’interroger sur l’élargissement des inégalités sociales et spatiales. Partout, on constate un affaiblissement du lien social, un déficit croissant de solidarité, que la vivacité des économies et des réseaux informels ne parvient pas à combler. Face à des autorités municipales largement débordées par la croissance urbaine, la prise en charge des services urbains élémentaires est souvent assumée par des mouvements contestataires de type islamiste (Égypte, Liban). C’est l’unité de la cité, voire de la nation qui est mise en danger.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Delphine Pagès-El Karoui, « Les territoires de l’urbain dans le monde arabe : espaces et représentations », Annuaire de l’EHESS,  | 2007, 531-532.

Référence électronique

Delphine Pagès-El Karoui, « Les territoires de l’urbain dans le monde arabe : espaces et représentations », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2007, mis en ligne le 15 avril 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18399

Haut de page

Auteur

Delphine Pagès-El Karoui

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals