Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

Centre Alexandre-Koyré – CAK

Christophe Bonneuil et Vincent Duclert
p. 567-568

Entrées d’index

Centres de recherche :

Centre Alexandre-Koyré – CAK
Haut de page

Texte intégral

Christophe Bonneuil, chargé de recherche au CNRS
Vincent Duclert, professeur agrégé

La recherche en débat : l’engagement scientifique de la « République des Savants » à la « démocratie technique » (1945-2004)

1L’engagement des chercheurs est un chantier peu exploré de l’histoire des intellectuels, mais aussi par l’histoire des sciences. Du « savant » compagnon de route au « lanceur d’alerte sanitaire », en passant par l’« intellectuel spécifique », le séminaire s’est attaché aux multiples formes prises par l’engagement public des scientifiques depuis cinquante ans. Il s’est Interrogé sur son rapport avec les types d’engagement traditionnel des intellectuels. Assiste-t-on à des changements d’échelle, voit-on se constituer de nouveaux lieux d’intervention ? Peut-on en proposer des périodisations qui prennent en compte également les transformations des modes de production des savoirs et les transformations de l’espace public des sciences ? Les différentes séances se sont intéressées à des moments de mobilisation de chercheurs pour des causes particulières, mais qui ont contribué aussi à la constitution de la recherche et de la technologie comme problème social dans des arènes publiques.

2Pour sa seconde et dernière année, le séminaire a abordé « Le mouvement sur les “relations sociales de la science”, une comparaison France-Angleterre, années 1930-années 1950 » (avec Patrick Petitjean, REHSEIS, CNRS), « La bombe atomique, la guerre froide et l’engagement scientifique » (avec Michel Pinault et Dominique Pestre, Centre Alexandre-Koyré), « L’engagement des chercheurs après 1968 », avec l’analyse de deux protagonistes, Jean-Marc Lévy-Leblond et Jacques Testait, « La défense de la nature : naturalistes, biologistes et engagement écologiste » (avec Bruno Villalba, CRAPS, Lille). La question de « L’engagement sur les enjeux de santé publique depuis les années 1970, entre travailleurs scientifiques, lanceurs d’alerte, et mouvements sociaux » a été envisagée à travers l’engagement contre l’amiante (avec F. Moll-François, Centre Alexandre-Koyré) et l’articulation entre les mouvements de santé des femmes et les pratiques médicales (avec liana Löwy, CERMES, INSERM/EHESS). Deux dernières séances ont été consacrées à la relation entre mémoire et engagement, d’une part autour de « L’affaire Dreyfus chez les scientifiques français depuis 1945 » (avec Vincent Duclert, CRH), d’autre part avec « La Seconde Guerre mondiale, l’École normale supérieure et l’École polytechnique » (avec Stéphane Israël, École normale supérieure, et Bernard Lévi, ancien élève de l’École polytechnique, co-organisateur du colloque de l’X de 1999).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Bonneuil et Vincent Duclert, « Centre Alexandre-Koyré – CAK », Annuaire de l’EHESS,  | 2007, 567-568.

Référence électronique

Christophe Bonneuil et Vincent Duclert, « Centre Alexandre-Koyré – CAK », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2007, mis en ligne le 15 avril 2015, consulté le 18 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18464

Haut de page

Auteurs

Christophe Bonneuil

Articles du même auteur

Vincent Duclert

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals