Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud – CEIAS

Jean-Luc Racine
p. 577

Texte intégral

Jean-Luc Racine, directeur de recherche au CNRS

L’Inde dans la mondialisation

1Le séminaire a abordé deux questions majeures. La première a porté sur les nouvelles dynamiques indiennes observées dans le champ économique et social, et sur la projection de l’Inde hors de l’Inde. Les événements du début 2006 ont inscrit de façon marquante, dans l’actualité, voire dans l’histoire, cette dialectique entre l’interne et l’externe d’une part, entre l’économie et la quête de puissance de l’autre. D’abord par « l’affaire Mittal », qui a fait découvrir que le numéro 1 mondial de l’acier, Mittal Steel, était une entreprise dirigée (et largement possédée) par un Indien de la diaspora établi en Europe. Ensuite par la volonté de l’administration américaine de concéder à l’Inde un statut unique dans le champ du nucléaire, afin de favoriser une coopération bilatérale dans le domaine des hautes technologies, au nom même des intérêts américains (visite du Président Bush en Inde en mars 2006). La deuxième question majeure a porté sur la dialectique entre croissance et développement, étudiée à la lumière du Programme commun défini par la coalition au pouvoir à New Delhi. La question a été abordée à la lumière de deux débats : l’un sur l’étendue de la pauvreté en Inde ; l’autre, plus large, sur le concept même de développement, et sur les critiques portées par certains mouvements sociaux contre l’État développementaliste, question abordée dans plusieurs travaux d’étudiants ayant suivi le séminaire.

2En parallèle au séminaire sur l’Inde proprement dit, une intervention a été faite dans le cadre du séminaire comparatif mis en place cette année par la spécialité « Études comparatives sur le développement ». Une synergie a également été établie avec l’équipe « L’expérience indienne des réformes », lancée en novembre 2005, sous la co-direction du responsable du séminaire, au CEIAS, plusieurs étudiants du master ayant participé aux conférences données dans le cadre du groupe de recherche.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Luc Racine, « Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud – CEIAS », Annuaire de l’EHESS,  | 2007, 577.

Référence électronique

Jean-Luc Racine, « Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud – CEIAS », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2007, mis en ligne le 15 avril 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18480

Haut de page

Auteur

Jean-Luc Racine

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals