Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire des sciences

Sciences, sociétés, pouvoirs : approches historiques

Dominique Pestre
p. 161-162

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Dominique Pestre, directeur d’études

1Dominique Pestre a proposé cette année un cours de master 1, deux séminaires de recherche à Paris et un séminaire à l’ENS de Lyon. Le cours de M1 (24 heures) a été une introduction systématique aux différentes lectures théoriques des sciences qui ont été développées depuis une trentaine d’années. Il a repris dans ses grandes lignes l’ouvrage que Dominique Pestre a publié à La Découverte en 2006.

2Le premier séminaire de recherche (16 heures) a été organisé avec trois collègues historiens des sciences physiques et du système Terre. La première partie a porté sur le XIXe siècle. Les séances ont été introduites par Christine Blondel, du CRHST, et par deux collègues étrangers. Elles ont permis de revenir sur les différentes formes que les sciences physiques ont prises, des années 1800 en Allemagne (autour de la philosophie naturelle à Jena) et en France (autour de la physique mathématique), à la grande période de la science Victorienne. La seconde partie, présentée par Dominique Pestre, a traité des rapports entre pratiques de science, économie et politique dans la France de la première guerre froide. Ont été étudiés le rapport des physiciens à la politique partisane, le rôle de la physique dans la reconstruction du pays, la place de celle-ci dans les imaginaires et l’espace public. Elle s’est conclue par une discussion du plan du livre que Dominique Pestre prépare sur cette question.

3Le second séminaire de recherche (36 heures) a poursuivi l’étude des liens entre science, politique et gouvernance aujourd’hui. Organisé, comme les années précédentes, avec Amy Dahan, directrice de recherche au CNRS, et Jean-Paul Gaudillière, directeur de recherche à l’INSERM, il s’est déroulé autour de deux thématiques. La première traitait du rapport ambigu qu’entretiennent les « Science, Technology and Society Studies » avec la question du politique et de la gouvernance. Le point principal a été de savoir pourquoi le gros des études dans ce domaine privilégie les thématiques – de la société du risque, de la gouvernance participative ou du développement durable – et les cadrages que la gouvernance institutionnelle a elle-même choisies. Quatre invités, en sus de Dominique Pestre, ont présenté leurs analyses de la question.

4La seconde thématique, autour de la « gouvernementalité libérale », a d’abord consisté à revenir sur Foucault et les « governmentality studies » de langue anglaise. L’objet était ici de juger de l’intérêt des notions proposées, de leur heuristique pour penser le contemporain, et de leurs ambiguïtés. Par la suite, nous avons regardé plus précisément les formes « néo-libérales » de cette gouvernementalité – autour de la « Méthode ouverte de coordination » et du « Benchmarking », de la gouvernementalité des sciences du vivant, de l’« Evidence based medecine », des usages actuels des statistiques, etc. Nous avons conclu avec une séance sur les formes de « performativité » des sciences économiques aujourd’hui.

5Le séminaire tenu à l’ENS de Lyon a été organisé avec Joëlle Le Marec. Mis en place pour servir de cadre de réflexion commune aux groupes de recherche financés par la Région Rhône-Alpes pour analyser les relations sciences/société aujourd’hui, il a auditionné neuf personnalités autour de neuf questions – comme la nature des technologies aujourd’hui (Edgerton, Imperial College), les technologies de la traçabilité et la Commission Informatique et Liberté (Le Hegarat), les indigènes dans les enceintes internationales (Hermitte), l’individuation et la biopolitique (Citton) ou les modes d’appropriation et de régulation des savoirs (Pestre).

6En 2006, Dominique Pestre a publié Introduction aux Science Studies et remis à l’unité Science, Economy and Society de la Commission européenne un rapport intitulé Historical Perspectives on Science, Society and the Political (janvier 2007). Ce rapport est en ligne sur le site de la Commission européenne et est en passe d’être imprimé par ses services.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Pestre, « Sciences, sociétés, pouvoirs : approches historiques », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 161-162.

Référence électronique

Dominique Pestre, « Sciences, sociétés, pouvoirs : approches historiques », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 20 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18584

Haut de page

Auteur

Dominique Pestre

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals