Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Histoire anthropologique et politique de l’environnement

Geneviève Massard-Guilbaud
p. 223-224

Texte intégral

Geneviève Massard-Guilbaud, directrice d’études

La pollution, objet d’histoire

1Le séminaire « la pollution, un objet d’histoire », a réuni chaque semaine une quinzaine de participants, et offert des séances de différents types. Une première partie d’entre elles a été consacrée à une réflexion sur les concepts utilisés en histoire environnementale. La notion de pollution, son apparition et son usage dans la langue française avec le sens qui est le sien aujourd’hui, ont été comparés avec ceux d’autres langues. En s’appuyant sur des textes des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, notamment le fameux Fumifugium : or the Inconvenience of the Aer and Smoke of London dissipated (...), de John Evelyn (1661), ou les traités de police de Nicolas Delamare et de Le Clerc du Brillet, on a réfléchi à la pertinence du concept de pollution pour l’historien des ères préindustrielle et Industrielle. Autour de textes comme celui de William Cronon, « The trouble with Wilderness : or, Getting Back to the Wrong Nature » [in idem (éd.), Uncommon Grounds. Rethinking the human Place in Nature, Norton, 1995. p. 69-90], on a questionné les notions de nature et d’environnement telles qu’elles furent initialement utilisées, non sans une certaine naïveté, par l’historiographie américaine, et l’évolution récente vers une approche à la fois beaucoup plus large et beaucoup plus prudente de ces notions. Le concept de risque a ensuite été abordé, et la possibilité d’historicisation, voire la pertinence des analyses du sociologue Ulrich Beck discutés.

2D’autres séances, centrées autour de recherches empiriques récentes, ont été consacrées à différents aspects de l’histoire contemporaine de la pollution : sa perception par le public, avec des études de cas sur la France du XIXe siècle, l’Angleterre victorienne, le Paris du début du XXIe siècle ; les pollutions internes aux entreprises (céruse, mines de charbon, artisanat parisien) — séance commune avec le séminaire du groupe ESOPP ; la gestion de la pollution et des risques environnementaux par les pouvoirs publics, autour des cas des inondations modernes et contemporaines à Paris, des tueries et des fonderies de suif à Paris à la fin du XVIIIe siècle, de la pollution saline de la Moselle. Enfin les participants au séminaire ont été invités à des initiatives coorganisées par la titulaire du séminaire : d’une part, la quatrième table ronde internationale pour l’histoire de l’environnement urbain, tenue à Paris les 16-17 et 18 novembre 2006, sur le thème « Milieu, matière et matérialité des villes européennes, XIXe-XXe siècles » ; d’autre part, deux journées de séminaire commun avec le CDHTE et l’IFU (Paris-VIII) sur des thèmes voisins de celui de ce séminaire, « L’animal en ville, ressource ou nuisance? » (13 mars) et « Les chimistes dans les conseils d’hygiène » (24 avril).

Publications

  • « Des pratiques autonomes des entreprises aux systèmes de régulation à multiples parties prenantes » (contribution à débat), Entreprises et Histoire, 45, décembre 2006, p. 142-156.
  • « La storia ambientale nei paesi francofoni europei. Rassegna delle ricerche in corso », I frutti di Demetra. Bollettino di storia e ambiente, 12, 2006, p. 51 -60.
  • Dir, « Ville et environnement », Histoire urbaine, n° sp., 18, avril 2007,187 p.
  • « Pour une histoire environnementale de l’urbain », Histoire urbaine, ibid., p. 5-21.
  • Avec P. Thorsheim, dir., n° sp. « European urban environmental history », Journal of Urban History, 33, 5, juillet 2007, p. 691-882.
  • Avec P. Thorsheim, « Cities, environments and European history », ibid., p. 691-701.
  • « Quelle histoire pour l’environnement? », Responsabilité et environnement, série des Annales des Mines, n° sp. « Environnement et développement durable, quelles approches en sciences sociales », 48, octobre 2007, p. 30-36.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Geneviève Massard-Guilbaud, « Histoire anthropologique et politique de l’environnement », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 223-224.

Référence électronique

Geneviève Massard-Guilbaud, « Histoire anthropologique et politique de l’environnement », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 19 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18642

Haut de page

Auteur

Geneviève Massard-Guilbaud

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals