Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie historique

Lecture de textes historiques sur la parenté et l’alliance

Laurent Barry, Gérard Delille, Françoise Héritier et Anita Guerreau-Jalabert
p. 323-324

Entrées d’index

Index thématique :

Anthropologie historique
Haut de page

Texte intégral

Laurent Barry, maître de conférences
Gérard Delille, Françoise Héritier, directeurs d’études
Anita Guerreau-Jalabert, directrice de recherche au CNRS

1Continuant l’étude des notions de substance (sang, sperme...) dans le monde européen occidental et des interdits de tout ordre (alimentaires, de rapports sexuels...) ainsi que des pratiques matrimoniales qui leur sont liées ou les accompagnent, le séminaire, suivant une démarche chronologique engagée précédemment, s’est plus particulièrement Intéressé aux périodes modernes et contemporaines.

2G. Delille s’est attaché à montrer comment la filiation patrilinéaire reconquiert, sans redevenir toutefois exclusive, entre le XVe et le XVIIe siècle, une place prépondérante dans l’organisation des systèmes de transmission patrimoniale (généralisation des dots, primogénitures masculines...) et de circulation matrimoniale (exogamie des lignées masculines). Le phénomène est lié à l’imposition à peu près définitive, partout, dès la fin du XVe siècle, d’un système onomastique avec transmission strictement patrilinéaire et absence de segmentations, du nom de famille. Parallèlement, il accentue mais de manière différenciée suivant les classes sociales, des notions de « race » et de sang qui privilégient nettement le côté masculin.

3Dans un tel contexte, Élie Haddad a montré les attitudes et les pratiques matrimoniales (renchaînements d’alliances) de certaines familles nobles qui continuaient encore, au XVIIe siècle, à se comporter suivant un système de « Maisons » avec transmission à un héritier unique indifféremment homme ou femme. Il a mis en évidence l’hostilité de la monarchie et de l’Église à ce qui n’était déjà plus qu’une pratique résiduelle.

4Christiane Klapisch s’est attachée à montrer les enjeux politiques de la parenté et de l’alliance, avec toutes les manipulations et les « ruptures d’interdits » que cela peut comporter, dans le cadre des conflits opposant les « lignages » nobles aux familles « bourgeoises », dans la Florence des XIIIe-XVe siècles.

5Michel Nassiet a exposé longuement et brillamment les codes du langage des blasons et des armoiries, et il a souligné, lui aussi, la très forte inflexion patrilinéaire qui caractérise les XVIe-XVIIIe siècles.

6David Warren Sabean, dans une communication très fouillée et très riche a tenté de cerner toutes les principales représentations du sang et leurs évolutions au cours des XVIe-XVIIIe siècles. Du sang porteur de qualités héréditaires de la personne, on passe, sous l’influence également des découvertes médicales (circulation du sang), à un sang « organe » progressivement dépouillé de référence symbolique.

7Enfin, Nathalie Manrique et Enric Porquerès y Gené ont, dans le cadre particulier de la péninsule Ibérique analysé des situations précises de préservation ou de reconstructions de systèmes de filiation et de définition des groupes de parenté. Nathalie Manrique a mis en lumière les particularités du système de parenté et d’alliance des communautés gitanes, tandis qu’Enric Porquerès a montré comment la construction ex nihilo d’une idéologie du sang, de la filiation, de l’honneur, très différente de celle historiquement pratiquée les siècles précédents, avait constitué le socle initial et fondamental pour la constitution des mouvements nationalistes basques et pour leurs revendications.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laurent Barry, Gérard Delille, Françoise Héritier et Anita Guerreau-Jalabert, « Lecture de textes historiques sur la parenté et l’alliance », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 323-324.

Référence électronique

Laurent Barry, Gérard Delille, Françoise Héritier et Anita Guerreau-Jalabert, « Lecture de textes historiques sur la parenté et l’alliance », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 21 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18725

Haut de page

Auteurs

Laurent Barry

Articles du même auteur

Gérard Delille

Articles du même auteur

Françoise Héritier

Articles du même auteur

Anita Guerreau-Jalabert

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals