Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Dynamique de la culture : sociologie historique des institutions artistiques

Emmanuel Pedler
p. 437-438

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Emmanuel Pedler, directeur d’études

Dynamique de la culture : les institutions de la musique savante

1Le séminaire de cette année a été organisé à partir de journées thématiques. Les premières ont porté sur la relation entre esthétiques ordinaires et les offres instituées. J’ai d’abord poursuivi la présentation des dispositifs de l’enquête en cours portant sur l’échange estival de domiciles et sur l’espace domestique des pratiques culturelles. Deux chapitres de l’enquête ont été évoqués : la constitution de grappes électives à l’intérieur des réseaux d’échange et l’élaboration d’une phase qualitative (entretiens approfondis réalisés au domicile des enquêtes) systématique (zonage circonscrivant les fractions sociales supérieures urbaines pour trois grandes villes françaises). Les discussions ont porté sur une analyse critique des cadres d’analyse mobilisables (Erwin Goffman, David Halle, John Dewey, Jean-Louis Fabiani, notamment) pour rendre compte de la relation esthétique entretenue par les résidents avec leur propre espace domestique, les objets et pièces décoratives qu’il recèle et les offres culturelles environnantes. C’est dans ce cadre qu’Esteban Buch a évoqué les premières orientations d’une recherche qu’il initie à propos des « Tangos savants ». Deux de mes étudiants en fin de thèse ont présenté un chapitre de leur travail en cours sur les thématiques abordées lors de ces journées. Rachel Reckinger, d’abord à propos de l’œnophilie institutionnalisée (« Normativités esthétiques et appropriations éthiques ») ; Aurélien Djakouane ensuite, à propos de la relation au théâtre des spectateurs « débutants » (« L’outil biographique à l’épreuve d’une mésosociologie des prescriptions culturelles »). La seconde série de ces journées a porté sur les cadres et registres médiatiques mobilisés pour les terrains évoqués lors des premières journées. E. Buch a ainsi évoqué « Le métier d’homme sensible » à l’occasion de l’analyse qu’il a proposée dans son dernier ouvrage (Le cas Schönberg, Paris, Gallimard, Bibliothèque des idées, 2006), à partir de l’étude des scandales provoqués par la critique entre 1908 et 1913, à l’occasion de la création de plusieurs œuvres du compositeur viennois. La troisième et dernière série des journées a porté sur la construction et l’articulation des raisonnements sociologiques. Partant d’un chapitre publié dans un ouvrage collectif (PUG, 2007) j’ai introduit à ces journées en insistant sur la place centrale des postulats dans nos raisonnements sociologiques (alors quel les principaux argumentaires portent sur la notion d’hypothèse, très rarement pratiquée d’une façon conséquente dans nos disciplines), de la notion d’ethnocentrisme de milieu et, enfin, des processus de description (le processus up-down, le plus fréquemment pratiqué, mais néanmoins le plus biaisé s’opposant aux descriptions ascendantes – bottom-up qui ont pourtant l’avantage de désamorcer les prophéties autoréalisatrices d’analyses qui sélectionnent « leurs » variables pertinentes). Deux autres de mes thésards sont venus présenter un des chapitres de leur thèse. Karim Hammou, dans un premier temps, à propos du « rap en français » auquel iI consacre sa thèse, (« Penser par traces. Multi-méthodologie et cohérence d’un raisonnement sociologique »), Pierre Jamar, ensuite à propos de la diversité des pratiques lyriques que ne recoupe aucunement le seul espace opératique (« À l’écoute des publics de l’art lyrique : faisabilité et pertinence d’une enquête en marge de l’opéra ».)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel Pedler, « Dynamique de la culture : sociologie historique des institutions artistiques », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 437-438.

Référence électronique

Emmanuel Pedler, « Dynamique de la culture : sociologie historique des institutions artistiques », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18802

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals