Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Mobilisations du droit et engagements des juristes, XXe siècle

Liora Israël
p. 458-459

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Liora Israël, maître de conférences

1Introduction à une sociologie du droit en actes

2Le séminaire de cette année a principalement consisté en une réflexion théorique et épistémologique permettant d’élaborer un programme empirique d’analyse du droit. Par l’expression « droit en actes », il s’agissait de suggérer une alternative à l’étude du droit comme texte, alternative qui se situe dans le prolongement de l’opposition entre « law in books » et « law in action » issue de la tradition réaliste américaine d’analyse du droit, et particulièrement représentée par le courant « Law and Society » dont les textes ont été largement lus et commentés dans cet enseignement.

3L’élaboration d’un cadre d’analyse sociologique du droit et de la justice a d’abord été resituée par rapport aux traditions existantes, en particulier en France et aux États-Unis, en insistant sur la manière dont juristes et sociologues avaient pu concurremment proposer des approches combinant, à des degrés divers, droit et sciences sociales. L’Idée d’un dépassement d’une approche, qui resterait limitée à l’analyse de l’écart ou du « gap » (Richard Abel) entre droit et pratiques sociales, a été particulièrement développée. Dans un second temps, ont été abordées les éventuelles particularités en termes de méthodes et de sources relatives à une telle approche (Reza Banakar). Ces réflexions, en partie communes à d’autres sociologies « spécialisées » (des arts ou des sciences notamment), nous ont conduit à défendre une approche sociologique du droit qui, sans exclusive en termes d’« école » ou de méthode utilisée, soit néanmoins attentive à deux ordres de facteurs. Tout d’abord, nous avons réfléchi au fait que ces « objets » d’investigation sont également appréhendés par une autre discipline, qui en revendique le monopole de production comme d’interprétation, le droit. Ensuite, quelles que soient les approches privilégiées, il nous a semblé qu’une réflexion commune aux sociologues du droit et de la justice pouvait concerner les sources qui leur sont propres, leur intérêt et leurs difficultés (archives judiciaires, observation de procès, articles de doctrine, débats parlementaires pour citer quelques exemples tirés des recherches des membres du séminaire).

4La seconde partie du séminaire a consisté à s’Intéresser à des approches ou des thématiques spécifiques pertinentes dans une optique d’appréhension du droit en actes : l’approche interactionniste, l’ethnométhodologie ou l’analyse conversationnelle ont été travaillées en référence à des auteurs privilégiés (Erving Goffman, Harold Garfinkel, Max Travers, Bruno Latour, Beaudouin Dupret). Des courants de recherche novateurs, qui s’intéressent en particulier au droit dans la vie quotidienne (Laura Beth Nielsen, Sally E. Merry, Susan S. Silbey), ont été considérés comme prometteurs du point de vue d’une sociologie du droit en actes. Enfin, deux séances ont été consacrées aux travaux d’étudiants, l’une sur les audiences de reconduite à la frontière en tribunal administratif, l’autre sur des réformes juridiques et judiciaires en cours au Brésil et au Chili. En conclusion, la transition avec le séminaire de l’an prochain a été faite en insistant sur la nécessaire attention à la portée politique du droit, y compris dans ses mobilisations les plus concrètes, individuelles mais aussi collectives.

Publications

  • « Quand les professionnels de justice revendiquent leur engagement », La fonction politique de la Justice, sous la dir. de J. Commaille et M. Kaluszynski, 2007, La Découverte, p. 119-142.
  • « Un procès du goulag au temps du goulag ? L’affaire Kravchenko », Critique Internationale, 36, dossier « Le modèle judiciaire face aux crises extrêmes » sous la dir. de J. Siméant, juillet-septembre 2007, p. 85-101.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Liora Israël, « Mobilisations du droit et engagements des juristes, XXe siècle », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 458-459.

Référence électronique

Liora Israël, « Mobilisations du droit et engagements des juristes, XXe siècle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 21 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18817

Haut de page

Auteur

Liora Israël

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals