Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Sociologie et anthropologie des religions afro-américaines

Erwan Dianteill et Bertrand Hell
p. 480-481

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Erwan Dianteill, maître de conférences
avec Bertrand Hell, professeur à l’Université de Franche-Comté

Religion marginale et religion dominante : les formes de la contestation et du compromis

1Le séminaire nous a permis cette année d’aborder une série de questions relatives au rapport entre politique et religion, au sens large de ces deux notions, dans des aires culturelles très variées. Les deux animateurs du séminaire ont présenté l’état d’avancement de leurs recherches. Bertrand Hell, à partir de son terrain à Mayotte et de son expérience nord-africaine, travaille sur la question de la possession comme dramaturgie, en tentant de repenser la catégorie de « théâtre vécu » inventée dans les années 1950 par Leiris et Métraux. Erwan Dianteill a examiné la question du genre dans la mythologie divinatoire du culte d’Ifa. Il apparaît que, à côté de mythes de justification de la domination masculine, on trouve aussi dans ce corpus des mythes donnant une place initiatique aux femmes et aux hommes homosexuels. L’un des mythes relate en particulier que Orula, le premier devin, eut un frère homosexuel. Ces analyses donneront lieu à une publication prochaine dans L’Homme.

2Plusieurs invités ont présenté des travaux récents dans le séminaire. Bénédicte Brac de La Perrière est venue parler des rituels de possession en Birmanie. Maria Teixeira a exposé les résultats de ses recherches chez les Manjak de Guinée Bissao, où elle a étudié les différents aspects du culte des ancêtres et de la lutte contre les sorciers qui manipulent certaines puissances sauvages. Nous avons aussi invité Élisabeth Claverie à décrire les relations entretenues avec la Vierge par les pèlerins qui se rendaient en Yougoslavie dans les années 1990. Caterina Pasqualino, auteur d’une étude sur les Gitans de Jerez de la Frontera, a analysé devant nous le sens du « duende », cet esprit du chant dont l’importance est cruciale dans le flamenco, ainsi que les formes expressives de la dévotion catholique dans la population gitanne. Pierre Lemonier a présenté son dernier livre, Le sabbat des lucioles, qui porte sur la sorcellerie dans un village de Nouvelle-Guinée et l’imaginaire cannibale qui lui est associée, tandis que Madeleine Dobkin De Rios, spécialiste des psychotropes amazoniens, a montré comment un tourisme centré sur l’usage de l’ayahuasca se développe actuellement dans certaines régions d’Amérique latine. Deux chercheurs, enfin, sont intervenus sur la question noire dans les Amériques : Christine Douxami sur le théâtre noir militant au Brésil et ses relations avec le candomblé, Amzhat Boukari sur la biographie de Rodney King, un intellectuel nationaliste noir, proche du mouvement rastafarien des Caraïbes.

Publication

  • Avec N. Da Costa et V. Delecroix, dir, Interpretar la modernidad religiosa : teorías, conceptos y métodos en América Latina y Europa, Montevideo, Ediciones del CLAEH, 2007, 199 p.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Erwan Dianteill et Bertrand Hell, « Sociologie et anthropologie des religions afro-américaines », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 480-481.

Référence électronique

Erwan Dianteill et Bertrand Hell, « Sociologie et anthropologie des religions afro-américaines », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 25 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18831

Haut de page

Auteurs

Erwan Dianteill

Articles du même auteur

Bertrand Hell

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals