Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Sociohistoire des catégories du travail

Bénédicte Zimmermann
p. 486-487

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Bénédicte Zimmermann, maîtresse de conférences

1Sociologie de la flexibilité

2Les premières séances ont été consacrées à une revue critique des nombreux rapports et essais sur la flexicurité parus au cours des dernières années en France. Quelle que soit la spécificité des réponses qu’ils apportent au défi de la conciliation entre flexibilité et sécurité, ces travaux consacrent, pour la plupart, une dichotomie entre l’économique et le social qui situe la flexibilité à l’intérieur de l’entreprise, dans la sphère économique, et la sécurité à l’extérieur, dans la sphère sociale. Présenté comme une évidence, un tel présupposé pose néanmoins question lorsqu’il est confronté aux enquêtes empiriques qui montrent des formes d’articulation bien plus complexes entre flexibilité et sécurité.

3Cette confrontation empirique s’est appuyée sur la présentation, dans un deuxième ensemble de séances, de l’enquête que j’ai menée avec Delphine Corteel sur le développement professionnel des salariés auprès de huit entreprises françaises de la chimie et de la métallurgie et de trois services municipaux de propreté. Cette enquête révèle, d’une part, que la sécurité ne peut être simplement rabattue sur l’emploi, mais qu’elle se cultive aussi dans l’entreprise et le travail, d’autre part, que les besoins de flexibilité des entreprises ne riment pas nécessairement avec l’instabilité de l’emploi et la discontinuité du travail pour les salariés. Les enquêtes de terrain dessinent ainsi une réalité nuancée où les besoins de souplesse des entreprises cohabitent aussi avec des besoins de stabilisation de leurs salariés. La flexibilité ne se réduit pas à l’ajustement numérique des emplois selon un principe d’externalisation fondé sur le recours aux contrats à durée déterminée, au travail temporaire et aux licenciements. Elle façonne aussi des politiques internes de gestion des ressources humaines pour faire face à la fluctuation quantitative et qualitative de la demande, adapter l’organisation du travail et les compétences des salariés aux changements des produits et des techniques.

4Ce constat nous a amené au cours des dernières séances à analyser la façon dont les différents termes de l’équation flexibilité/sécurité se matérialisent dans l’expérience concrète du travail et comment cette dernière s’en trouve recomposée. Ces séances proposaient de saisir l’expérience à partir de récits biographiques. Sur un plan méthodologique, elles ont été l’occasion d’un travail collectif d’analyse d’entretiens mobilisant et comparant différentes méthodes. Sur un plan théorique, l’introduction de l’activité concrète de travail dans la réflexion sur les rapports entre flexibilité et sécurité a alimenté une discussion plus générale sur la pertinence des concepts et des paradigmes disponibles en sociologie du travail pour étudier les transformations contemporaines de l’expérience professionnelle.

Publications

  • Avec D. Corteel, « Capacités et développement professionnel », Formation Emploi, 98, 2007, p. 25-39.
  • « Dire la flexibilité : entre performance et implication de sol », Mots. Les langages du politique, 82, 2006, p. 95-109.
  • « Pragmatism and the capability approach. Challenges in social theory and empirical research”, European Journal of social theory, 9, 4, 2006, p. 467-484.
  • « Changes in work and social protection: France, Germany and Europe », International Social security review, 59, 4, 2006, p. 29-45.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bénédicte Zimmermann, « Sociohistoire des catégories du travail », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 486-487.

Référence électronique

Bénédicte Zimmermann, « Sociohistoire des catégories du travail », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18835

Haut de page

Auteur

Bénédicte Zimmermann

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals