Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Signes, formes, représentations

Création artistique et relation esthétique : objets, cadres catégoriels et fonctions

Jean-Marie Schaeffer
p. 511-512

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Jean-Marie Schaeffer, directeur d’études

1Le fait esthétique II

2Durant cette année, ce séminaire s’est intéressé à trois champs de problèmes.

3Au premier semestre, J.-M. Schaeffer a exploré la question de l’attention esthétique dans le domaine sonore en général et dans le domaine musical en particulier. Après avoir abordé la dichotomie « classique » mais hautement problématique entre son et bruit nous nous sommes intéressés aux travaux psychocognitifs étudiant la perception sonore, ainsi qu’aux (rares) travaux philosophiques consacrés à la question du traitement cognitif de l’univers des sons. Du côté psychocognitif nous nous sommes attachés surtout aux travaux consacrés à l’apprentissage perceptif, dont les conditions et limitations rejoignent celles rencontrées l’année dernière dans le domaine de la perception visuelle, nous nous sommes intéressés en particulier aux relations entre le traitement ascendant et le traitement descendant du signal sonore. Du côté philosophique, nous nous sommes attachés à la question du statut ontologique du son : « objet », « processus » ou « événement » ? À partir de ces études préliminaires nous avons tenté de dégager les traits du traitement cognitif du monde sonore dans le cadre de la relation esthétique. Les dernières séances ont été consacrées à la question de la spécificité de l’expérience musicale par rapport à l’expérience sonore « générique », au problème complexe de la « compétence » dans l’écoute musicale, aux différences entre écoute « naïve » et écoute « compétente », etc.

4Au second semestre, Gabriel Ruget a traité la question de la naturalisation de l’esthétique dans la perspective d’une conception non-ségrégationniste selon laquelle l’attention esthétique et l’activité de découverte scientifique partagent des traits centraux. Il s’agissait à la fois de donner un contenu précis à l’idée récurrente selon laquelle le processus de découverte scientifique possède une dimension « esthétique » et de clarifier davantage le statut proprement cognitif de la relation esthétique. Le séminaire s’est penché sur la neurophysiologie de l’attention, et notamment sur la relation entre le traitement non conscient des « petites perceptions » et la dimension consciente de l’expérience esthétique, ainsi que sur la question de la fonction phylogénétique de l’attention esthétique et sur son rôle ontogénétique dans le processus d’individuation des humains. Le séminaire s’est clos sur une analyse du style (esthétique ou scientifique) en terme de paysage mental.

5Enfin, durant toute l’année, une séance par mois, assurée en commun par Esteban Buch, Nathalie Heinich et Jean-Marie Schaeffer, a été consacrée au problème de la normativité et descriptivité dans les sciences sociales et humaines. Après avoir traité en 2005-2006 la question au niveau ontologique, par la différence entre faits et valeurs, et au niveau linguistique, par la différence entre registres d’énonciation, normatif et descriptif, nous nous sommes proposés dans le séminaire de cette année de tenter un tour d’horizon de la question dans les principales disciplines concernées : linguistique, sociologie, anthropologie, psychologie, histoire, droit, économie. Des invités issus des différentes disciplines concernées – Sharon Peperkamp (linguistique), Pierre Nora (histoire), Carlo Severi (anthropologie), Paolo Napoli (droit) et André Orléan (économie) – ont présenté l’état de la question dans leur domaine respectif.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Marie Schaeffer, « Création artistique et relation esthétique : objets, cadres catégoriels et fonctions », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 511-512.

Référence électronique

Jean-Marie Schaeffer, « Création artistique et relation esthétique : objets, cadres catégoriels et fonctions », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 26 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18857

Haut de page

Auteur

Jean-Marie Schaeffer

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals