Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Signes, formes, représentations

Fonctions imaginaires et sociales des arts et des littératures

Jacques Leenhardt
p. 536-537

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Jacques Leenhardt, directeur d’études

Paysages et société dans la littérature et les arts aux XIXe et XXe siècles

1Le séminaire de cette année a été consacré à une recherche sur les effets de la photographie sur la perception, la conception et la description des paysages. Prenant le relais de ce qui avait été établi l’année dernière, nous avons d’abord consacré une lecture attentive à la première étape du Voyage en Orient de Nerval dans lequel celui-ci, dans sa description de Genève, fait référence au daguerréotype. La question, centrale pour le paysage genevois, de la vue sur le mont Blanc nous a longuement retenus et conduits, sur les pas de Horace Benedict de Saussure, vers les représentations, dessinées et photographiques, de Toeppfer et des frères Bisson, ainsi que vers l’analyse des guides touristiques de l’époque.

2La description des photographies des Bisson, et le commentaire qu’en fait Théophile Gautier, nous a longuement retenus, pour l’intérêt que présente chez cet auteur l’art de la description de photographies que le lecteur n’a pas sous les yeux (ekphrasis). Nous avons ensuite comparé ce travail littéraire avec celui de Maxime du Camp, tant dans ses textes proprement narratifs ou poétiques que dans ses descriptions de photographies. Toujours reliés à l’objet « Orient », si important pour les premiers photographes, nous avons étudié la naissance de la documentation photographique, dans ses rapports avec l’archéologie, l’architecture, le reportage, notamment à propos des photographies de la guerre de Crimée.

3S’il fallait résumer les questions sur l’horizon desquelles s’est déroulé le séminaire, je dirais qu’il s’agit de la question de l’autonomie de l’image photographique, dans ses premières années, à l’égard d’un flux écrit qui en codifie la réception.

4À l’occasion des discussions autour de la vue du mont Blanc à Genève, Robert Mougenel a présenté un travail sur la sculpture de Markus Raetz installée dans cette ville et sur le tableau de Conrad Witz représentant la rade de Genève : La pêche miraculeuse, lequel passe pour être l’un des premiers tableaux de paysage de la tradition occidentale.

5Dans le domaine de recherche sur la littérature et les arts, j’ai communiqué : au IIIe Simpósio de História Cultural de l’ANPUH, « Mundos da Imagem : do texto aõ Visual à Florianópolis » ; aux 10e Rencontres Internationales de Sociologie de l’Art « Arts et territoires », organisées par le GDRi OPuS et le SHADYC-CNRS/EHESS à Marseille ; au colloque international « Approche empirique de la pluralité interprétative des récits » organisé par l’Institut des sciences sociales et pédagogiques de l’UNIL et l’AISLF à l’Université de Lausanne ; au colloque international « Les Années “Art-Déco” : entre avant-garde et “néo-classicisme” (1920-1937) » à l’Université de Reims ; à la journée-débat « Musée-Musées », « La sculpture et l’espace urbain », organisée par l’auditorium du Louvre et au mini-colloque de l’école doctorale romande de sociologie de l’Université de Lausanne. J’ai en outre été invité par l’ambassade de France à Cotonou à l’occasion de l’inauguration de l’exposition Wifredo Lam où j’ai prononcé une conférence. Enfin j’ai été sollicité par Culturesfrance pour participer à la Rencontre fondatrice du programme « Caraïbes en création », « Un Monde à partager », à la Citadelle du Roi Christophe en Haïti.

6Dans le champ de recherche sur le paysage, j’ai participé, au Bauhaus, au séminaire « ...reich an Gärten – ein Museum fur moderne Gartenkunst » à Dessau.

Publications

  • Avec A. Dimas, et S. Jatahy Pesavento, dir., Reinventar o Brasil. Gilberto Freyre entre histôria e ficção, Porto Alegre, Editora da UFRGS/Editora da USP, 2006, 342 p.
  • « A consagraçâo na França de um pensamento heterodoxo », trad. brésilienne de E. Cezar, ibid., p. 25-40.
  • « A construcão cosmográfica de uma paisagem social », trad. brésilienne de S. Jatahy Pesavento, ibid., p. 191-200.
  • « O sobrado, um artefato narrativo », trad. brésilienne de S. Jatahy Pesavento, ibid., p. 249-256.
  • « A segunda morte dos sobrados do Recife », trad. brésilienne de E. Cezar, ibid., p. 301-311.
  • « Inquietantes Inquietudes », trad. brésilienne de L. Tenório da Motta, préface à J. A. Frayze-Pereira, Arte, Dor. Inquietudes entre Estética e Psicanálise, São Paulo, Ateliê Editorial, 2006, p. 15-19.
  • Avec G. Burattoni, « Un parc au cœur de la civilisation industrielle. Sur la rythmique de la terre et du corps », Les Carnets du paysage, 13 & 14, « Comme une danse », Arles, Actes Sud et École nationale supérieure du paysage, 2007, p. 251-261.
  • « The Planetary Garden, Garden Unknown : On the Work of Landscaper Gilles Clément », trad. anglaise de U. Woodman, dans Contemporary Garden Aesthetics, Creations and Interpretations, sous la dir. de M. Conan, Washington, Dumbarton Oaks Research Library and Collection, 2007, p. 223-233.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Leenhardt, « Fonctions imaginaires et sociales des arts et des littératures », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 536-537.

Référence électronique

Jacques Leenhardt, « Fonctions imaginaires et sociales des arts et des littératures », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 18 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18873

Haut de page

Auteur

Jacques Leenhardt

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals