Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Psychologie et sciences cognitives

L’approche psychosociale de la connaissance ordinaire

Élisabeth Lage
p. 564-566

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Élisabeth Lage, maîtresse de conférences

Changement social et processus d’influence

1Cet enseignement fait partie du master 2 Recherche, mention Psychologie, « Individu, social, environnement » de l’Université Paris-V. Bernard Personnaz et Élisabeth Lage y traitent de différents modèles théoriques d’influence sociale, illustrés par des travaux expérimentaux et discutés à la lumière des événements historiques et sociaux. Cette confrontation permet d’aborder la portée explicative des modèles et de renouveler l’étude de l’influence minoritaire, qui constitue le sujet central des recherches du laboratoire. Un exemple de ce phénomène, concernant la conquête par les femmes d’une place visible dans le monde académique, a été présenté par Élisabeth Lage à une table ronde organisée par l’École nationale supérieure de techniques avancées en juin 2007.

Modèles et recherches dans le domaine des représentations sociales

2Cet enseignement relève également du master mentionné ci-dessus. Élisabeth Lage y retrace le développement historique du domaine que les études princeps ont situé au carrefour des sciences sociales. L’investigation psychosociale s’appuie sur les références sociologiques, anthropologiques et historiques pour élucider la construction des connaissances de sens commun. La démarche vise à dégager les sources de cette connaissance et ses manifestations aussi bien symboliques que pratiques. Michel-Louis Rouquette expose les développements théoriques et méthodologiques les plus récents, qui précisent la structure cognitive de la partie centrale et périphérique d’une représentation sociale.

3Le débat sur les représentations sociales a été poursuivi par les chercheurs invités. Susana Seidmann (Université de Buenos Aires) a abordé la représentation sociale de la crise chez les jeunes Argentins confrontés à l’effondrement économique de leur pays (2001-2002). Il s’avère que la représentation de la crise regroupe des difficultés de tous ordres, les problèmes personnels conservant leur acuité, quelle que soit la gravité de la situation générale.

4Dans une autre séance, consacrée à la mémoire sociale, Susana Seidmann a présenté un document audiovisuel basé sur les témoignages des personnes qui ont habité dans le voisinage des centres de détention illégale et de torture, installés par la junte militaire (1976-1983). Avaient-ils remarqué l’existence de ces centres ? Savaient-ils ce qui s’y passait ? Les jeunes chercheurs argentins explorent ce vécu récent, où la résurgence des émotions accompagne la réflexion et ne peut être ni ignorée ni contournée.

5Maria Cristina Chardon (Université de Buenos Aires), a participé à une approche communautaire de la prévention de la santé concernant la petite enfance. L’investigation concernait des parents, des enseignants et des enfants eux-mêmes et recourait à un développement méthodologique original, concernant ces derniers. La notion de risque présente des facettes différentes en fonction des implications institutionnelles de la survenue d’un accident pour chaque acteur. La santé des enfants n’y occupe pas toujours une place centrale. L’attitude active des enfants par rapport aux questions de santé, y compris à l’âge de l’école maternelle, joue un rôle important dans les résultats de la prévention.

6Brigido Vizeu Camargo (Université fédérale de Santa Catarina, à Florianopolis au Brésil) avait étudié la représentation de la prévention du sida chez les jeunes, à partir du concours de « Trois mille scénarios contre un virus », lancé en 1992 par le CRIPS (Centre régional d’information et de prévention du sida). Son travail propose une approche méthodologique originale dans l’étude des représentations sociales, combinant l’analyse des scripts de conduites (Schank Abelson) et l’analyse structurelle des récits de Greimas. Cette démarche permet de tenir compte des rebondissements de l’intrigue et de son déroulement temporel. Les résultats témoignent du poids du regard adulte sur la sexualité des jeunes, regard que les jeunes associent à celui des parents et qui pèse sur le premier acte préventif qui consiste à se procurer des préservatifs.

7Le dialogue avec les chercheurs d’Amérique latine montre la pertinence de cette collaboration pour le développement du champ d’études des représentations sociales.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Élisabeth Lage, « L’approche psychosociale de la connaissance ordinaire », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 564-566.

Référence électronique

Élisabeth Lage, « L’approche psychosociale de la connaissance ordinaire », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18897

Haut de page

Auteur

Élisabeth Lage

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals