Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Économie

Microéconomie des choix intertemporels et intergénérationnels

André Masson et Luc Arrondel
p. 582-584

Entrées d’index

Index thématique :

Économie
Haut de page

Texte intégral

André Masson, directeur d’études
Luc Arrondel, directeur de recherche au CNRS

Temps, famille et patrimoine

1Durant l’année scolaire 2006-2007, le séminaire a porté, davantage que par les années passées, sur d’autres extensions des modèles de cycle de vie qui traitent des comportements des épargnants à l’égard du risque et à l’égard du temps (préférence pour le présent). Celles-ci ont notamment concerné la gestion du capital santé, les comportements de transmission intergénérationnelle (guidés par l’altruisme parental ou d’autres motivations), la demande de biens durables et de logement en liaison avec les choix de portefeuille, et plus encore sur les avancées de « l’économie psychologique » : problèmes de self-control et d’incohérence temporelle en liaison avec les développements de l’approche comportementale, expérimentale ou même « neuronale » de la rationalité limitée ; perception de soi, identité, et formation des croyances sur soi-même (Bénabou-Tirole). L’accent a été mis tout autant sur les problèmes conceptuels ou de modélisation, que sur les méthodes empiriques (économétrie, données d’enquêtes, etc.) ou les implications pour la politique économique.

2Nous avons par ailleurs présenté les résultats de nos propres recherches concernant notamment notre typologie des épargnants, établie en fonction des préférences de ces derniers à l’égard du risque et du temps : caractérisation des différents régimes théoriques de choix patrimoniaux, au besoin à l’aide de micro-simulations ; mesure originale des paramètres de préférence à l’aide des scores déduits des réponses apportées à un grand nombre de questions hétérogènes ; pouvoir explicatif que l’on peut attribuer à la typologie quant à la diversité des comportements d’accumulation et de composition des patrimoines ; apport de la typologie au débat et à la politique économique, notamment en France (le taux d’épargne est-il trop élevé dans notre pays ? Que penser des programmes d’éducation financière ? Comment expliquer la désaffection pour la rente viagère ?).

3Nous avons particulièrement insisté sur la dimension familiale et les processus de formation et de transmission des préférences des épargnants à l’égard du risque et du temps. Une enquête récente nous a permis de mesurer la corrélation (positive et significative) de nos scores de préférence pour les parents et enfants (adulte), une autre nous permettra de savoir qui se marie avec qui en terme de préférences – sachant que ces paramètres sont relativement peu liés aux caractéristiques observables des individus ou des ménages.

4Comme d’habitude, les exposés des étudiants ont été un complément important du séminaire (hors horaires officiels) : le thème doit être à peu près dans l’axe du séminaire, mais concerner un sujet ou un article que nous-mêmes ne connaissons pas dans les détails (pour éviter le côté examen pour potaches). La difficulté est venue du nombre élevé d’étudiants (une vingtaine), qui risque de rendre caduque une méthode de formation à la recherche pourtant bien appréciée.

Publications

  • Avec L. Arrondel, « Inégalités patrimoniales et choix individuels. Des goûts et des richesses... », Paris, Économica, 2007, 384 p.
  • « Famille et héritage : quelle liberté de tester ? », Revue française d’économie, XXI, 2, octobre 2006, p. 75-109.
  • « Les avatars de l’altruisme parental », dans Repenser la solidarité au XXIe siècle, sous la dir. de S. Paugam, PUF (« Le lien social »), Paris, 2007, p. 289-314.
  • Avec L. Arrondel, « Solidarités publiques et familiales. Âges et générations : synergies ou antagonismes ? », dans Une jeunesse difficile : portrait économique et social de la jeunesse française, sous la dir. de D. Cohen, Cepremap, 6, Éditions de la rue d’Ulm, 2007, p. 107-147.
  • Avec L. Arrondel, « Solidarités publiques et familiales. Quelles priorités pour les transferts publics entre les âges ? », ibid., p. 148-190.
  • Avec L. Arrondel, « Préférences face au risque et à l’avenir : types d’épargnants », dans Les retraites : libres opinions d’experts européens, sous la dir. de F. Legras, Paris, Économica, 2007, p. 232-237.
  • « L’équité générationnelle : un concept opérationnel ? », Retraites : équité et solidarité entre les générations, Conseil d’orientation des retraites, Paris, La Documentation française, 2007, p. 13-26.
  • « Economics of the intergenerational debate : normative, accounting and political viewpoints », dans Ages, Generations and the social contract : The demographic challenges facing the welfare State, sous la dir. de J. Véron, S. Pennec et J. Legaré, Springer, 2007, p. 61-104.
  • « Prix Risques-Les Échos 2006 : allocution », Risques, 67, septembre-octobre 2006, p. 136-141.
  • Avec L. Arrondel, « Capturing investor attitudes towards risk. A new approach », Trends in savings and wealth, décembre 2006, site : http://www.savingsandwealth.com/home.jhtml
  • « Protection sociale et iniquité inter- et intra-générationnelle », dans Les jeunes dans une Europe vieillissante. Regards franco-allemands, Centre d’analyse stratégique, mars 2007, p. 22-25, http://www.strategie.gouv.fr/article.php3?id_article=513
  • « Solidarités ou conflits intergénérationnel(le)s », débat avec L. Chauvel et J.-P. Viriot-Durandal, Horizons stratégiques, CAS, 4, avril 2007, p. 111 -129.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

André Masson et Luc Arrondel, « Microéconomie des choix intertemporels et intergénérationnels », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 582-584.

Référence électronique

André Masson et Luc Arrondel, « Microéconomie des choix intertemporels et intergénérationnels », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 22 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18916

Haut de page

Auteurs

André Masson

Articles du même auteur

Luc Arrondel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals