Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

Programme de recherches interdisciplinaires « Biologie et société » – PRIBIOSOC

Henri Atlan et Claudine Cohen
p. 711-712

Texte intégral

Henri Atlan, directeur d’études
Claudine Cohen, maître de conférences

1Trois orientations principales ont été retenues cette année pour les travaux du Programme de recherches.

2L’étude des concepts et les enjeux épistémologiques des sciences de la Vie a été menée par Paul-Antoine Miquel (Université de Nice) qui a proposé une réflexion sur les notions de causalité et d’émergence, et par Yves Citton (Université de Grenoble), qui a proposé de lire dans la pensée spinoziste du XVIIIe siècle la mise en œuvre de conceptions apparentées à celle d’auto-organisation des sciences biologiques contemporaine.

3L’approche critique des théories de la différence sexuelle a fait l’objet d’une réflexion de Catherine Vidal (Institut Pasteur) qui a présenté, dans une conférence intitulée : « Le cerveau et le sexe : entre science et idéologie » une approche critique des thèses scientifiques ou prétendues telles des différences cérébrales liées à la différence des sexes. D’autre part, Priscille Touraille (Muséum d’histoire naturelle) s’est Interrogée sur le dimorphisme sexué de stature dans l’espèce humaine, y voyant le résultat de pressions sélectives dans le sens d’une réduction de la taille subies par les femmes au cours de l’histoire humaine. Comme semblent l’attester les données ethnologiques et historiques, les femmes auraient constamment subi des limitations de ressources plus importantes que les hommes, et semblent ne jamais avoir eu la priorité dans la consommation alimentaire (notamment des protéines). Ces inégalités alimentaires représentent à ses yeux une force sélective et leur prise en compte pourrait contribuer à nourrir une réflexion sur les effets du social et des sélections non naturelles sur des caractères biologiques.

4La troisième question envisagée est celle des techniques du génie génétique et de leur Impact philosophique, éthique, social et politique dans les sociétés contemporaines : Boris Hauray (Lille-II/CNRS) a présenté les premiers résultats d’une enquête comparée sur le contrôle de la recherche embryonnaire en Allemagne en Grande-Bretagne, mettant en lumière les différences dans les enjeux éthiques et politiques qui apparaissent dans ces contextes sociopolitiques distincts. D’autre part, dans un exposé intitulé « Prométhée généticien : Des biotechnologies aux arts de l’interprétation », Claude Caíame a proposé une réflexion sur les techniques récentes « anthropopoiétiques » de fabrication de l’humain inspirée par la version eschyléenne du mythe de Prométhée : à ses yeux, les techniques du génie génétique relèveraient tant du biologiste maître des procédures de sa technologie que des sciences humaines susceptibles d’en évaluer les impacts sociaux et culturels. L’investigation du génome humain et la manipulation génétique devraient dès lors être envisagées à partir d’une attitude critique qui ne se limite pas à la visée des profits immédiats, mais devrait prend en compte leurs conséquences symboliques dans une perspective civilisatrice.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Henri Atlan et Claudine Cohen, « Programme de recherches interdisciplinaires « Biologie et société » – PRIBIOSOC », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 711-712.

Référence électronique

Henri Atlan et Claudine Cohen, « Programme de recherches interdisciplinaires « Biologie et société » – PRIBIOSOC », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19079

Haut de page

Auteurs

Henri Atlan

Articles du même auteur

Claudine Cohen

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals