Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Problèmes généraux

Sociohistoire

Gérard Noiriel
p. 138-139

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Gérard Noiriel, directeur d’études

Introduction à la sociohistoire

1Comme les années précédentes, nous avons commencé par présenter les concepts et les méthodes propres à la sociohistoire, pour permettre aux étudiants venus d’horizons divers de se familiariser avec ce domaine d’études. Cette première partie du séminaire a donné lieu à un travail collectif de lectures de textes centrés sur la méthodologie de l’histoire et de la sociologie. Dans la deuxième partie du séminaire, nous avons pris appui sur nos recherches en cours pour montrer comment la sociohistoire permettait de renouveler les approches des questions politiques et culturelles.

2Le premier chantier qui a été exploré concerne la question de la xénophobie, du nationalisme et du racisme. On a retracé la genèse de ces termes en insistant sur le moment fondateur qu’a été l’Affaire Dreyfus. Une attention particulière a été apportée au processus de stigmatisation des groupes désignés comme des « étrangers » et à la construction des stéréotypes dans l’espace public. En prenant l’exemple de l’antisémitisme dans la France des années 1880, on a insisté sur l’importance de la relation entre construction et réception des discours. Édouard Drumont, souvent présenté comme un « théoricien » de l’antisémitisme, apparaît dans cette perspective plutôt comme un essayiste – agitateur qui prend appui sur le « sens commun » fabriqué à la même époque par la presse de masse pour convaincre ses lecteurs de la malfaisance des Juifs.

3L’autre chantier que nous avons exploré au cours du séminaire concerne la sociohistoire des questions culturelles. Nous avons présenté des études en cours consacrées aux représentations de l’immigration dans le spectacle vivant depuis le XIXe siècle. Ce qui nous a permis d’évoquer les activités que nous avons développées pour la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (CNHI) autour de la question : comment peut-on transposer dans le langage théâtral les connaissances historiques concernant l’immigration ?

Publications

  • « Immigration, antisémitisme et racisme » (XIXe-XXe siècle). Discours publics, humiliations privées, Paris, Fayard, 717 p.
  • « À quoi sert l’identité nationale », Paris, Agone, 154 p.
  • « Racisme : la responsabilité des élites », Paris, Textuel, 111 p.
  • « L’identification. Genèse d’un travail d’État », Paris, Belin, collection « Socio-Histoires », 272 p.
  • « L’immigration algérienne en France. À propos de quelques enjeux », sous la dir. de Guy Pervillé, La France et l’Algérie, l’histoire et l’avenir en partage, Toulouse, Midi-Pyrénées Impression, p. 129-140.
  • « Immigration : naissance d’un problème », dans Agone, 40, 2008, p. 15-41.
  • « La politisation des immigrants dans l’entre-deux-guerres », dans 1931. Les étrangers au temps de l’exposition coloniale, sous la dir. de Laure Blévis, Hélène Lafont-Couturier, Nanette Jacomijn-Snoep, Claire Zalc, Paris, Ed. Gallimard, 2008, p. 80-86.
  • « Les étrangers et les naturalisés dans la société française. Commentaire du recensement de 1931 », dans 7937. Les étrangers au temps de l’exposition coloniale, sous la dir. de Laure Blévis, Hélène Lafont-Couturier, Nanette Jacomijn-Snoep, Claire Zalc, Paris, Ed. Gallimard, 2008, p. 52-60.
  • « Valeur et limites des recensements pour l’histoire sociale de l’immigration », dans 7937. Les étrangers au temps de l’exposition coloniale, sous la dir. de Laure Blévis, Hélène Lafont-Couturier, Nanette Jacomijn-Snoep, Claire Zalc, Paris, Gallimard, 2008, p. 174-176.
  • « Is there still a place for social history », dans Writing contemporary history, sous la dir. de Robert Gildea et Anne Simonin, Hodder Education, 2008, p. 1-22.
  • Préface à Marius Apostolo, Traces de luttes, 1924-2007, Paris, Autrement, 2007, p. 7-10.
  • « Venus d’ailleurs », dans L’Immigration en France, TDC, 15 mai 2007, p. 6-13.
  • « The historian in the cité : how to reconciliate history and memory of immigration », Museum International, 233/234, mai 2007, p. 13-17.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gérard Noiriel, « Sociohistoire », Annuaire de l’EHESS,  | 2009, 138-139.

Référence électronique

Gérard Noiriel, « Sociohistoire », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2009, mis en ligne le 15 mai 2015, consulté le 22 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19127

Haut de page

Auteur

Gérard Noiriel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals