Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations des Amériques

Histoire sociale de l’Amérique du Nord

François Weil
p. 195-196

Texte intégral

François Weil, directeur d’études

Concepts et controverses

1LE séminaire a abordé trois thèmes successifs. Un premier ensemble de séances a été consacré au voyage de Lafayette aux États-Unis en 1824-1825. Cet événement sans précédent suscita une immense ferveur populaire, et mérite qu’on se penche sur ses ressorts et ses significations. Le séminaire a permis de tester l’hypothèse d’un épisode à la croisée de l’histoire politique de la France et des États-Unis et d’une histoire culturelle atlantique des mémoires révolutionnaires, qui dépassa la personne de Lafayette pour être l’occasion, aux États-Unis d’une mise en scène à la fois satisfaite et inquiète de l’expérience républicaine, et en France de la reformulation de l’aspiration idéologique et politique qu’incarnait alors, pour quelques années encore, Lafayette. Les séances ont été consacrées au voyage lui-même, à ses causes comme à son déroulement, à la signification de ce périple en France et pour la France, à la question de la mémoire révolutionnaire qu’il réactiva aux États-Unis, aux rapports entre républicanisme et nationalisme qu’il nourrit, et enfin aux traces qu’il laissa en France et aux États-Unis. Le directeur d’études a présenté l’ensemble de ces pistes dans une intervention dans une journée d’études sur Lafayette organisée par l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand. Trois séances de séminaires ont permis de poursuivre l’enquête, entamée l’année précédente, sur la notion de puritanisme, à partir de l’exploration de la sexualité puritaine au XVIIe siècle et de ses avatars au siècle suivant, tels qu’ils émergent de l’analyse d’ouvrages récents, qu’on a explorés en détail dans le séminaire. Enfin, un troisième ensemble de séances a porté sur l’Atlantique français au XIXe siècle et le rôle qu’y jouait la Louisiane, américaine depuis 1803. Le séminaire a exploré la définition de l’Atlantique français du XIXe siècle, par contraste avec de précédentes configurations au XVIIIe siècle, et a fait l’hypothèse d’une centralité louisianaise dans ce nouvel Atlantique. Les séances ont permis d’étudier la circulation des personnes, des biens et des idées dans les années 1810-1860, puis leurs avatars après les transformations entraînées par la guerre de Sécession. Deux versions successives de ces analyses ont été présentées dans des ateliers « Louisiana and the atlantic world in the eighteenth and nineteenth-centuries » organisés à Paris en novembre 2007 et La Nouvelle Orléans en avril 2008, en vue de la publication aux États-Unis d’un ouvrage sous la direction de Cécile Vidal. Le séminaire a par ailleurs accueilli Ariela Gross (University of Southern California) et Olivier Zunz (University of Virginia), directeurs d’études invités à l’EHESS. Le directeur d’études a présenté une communication sur « The democratization of american genealogy » à l’American history research seminar de l’Université d’Oxford, et il est intervenu dans des colloques organisés par les Universités Paris-I et Rennes-II, la Cité nationale pour l’histoire de l’immigration, et le Centre parisien de l’Université de Chicago.

Publications

  • « John Farmer and the making of American genealogy, The New England Quarterly, 80, 3, septembre 2007, p. 408-434.
  • « Chicago 1968 », dans 68. Une histoire collective (1962-1981), sous la dir. de Philippe Artières et Michèle Zancarini-Fournel, Paris, La Découverte, 2008, p. 308-315.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Weil, « Histoire sociale de l’Amérique du Nord », Annuaire de l’EHESS,  | 2009, 195-196.

Référence électronique

François Weil, « Histoire sociale de l’Amérique du Nord », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2009, mis en ligne le 15 mai 2015, consulté le 19 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19189

Haut de page

Auteur

François Weil

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals