Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie historique

Histoire des images et des systèmes de représentation dans l’Occident médiéval

Jean-Claude Schmitt et Pierre Monnet
p. 317-319

Entrées d’index

Index thématique :

Anthropologie historique
Haut de page

Texte intégral

Jean-Claude Schmitt, directeur d’études

Images et identités : les rythmes du changement historique entre Moyen Âge et modernité

1En alternant lecture de textes théoriques (philosophie, sociologie, histoire de l’art, etc.) et étude concrète de corpus d’images et de textes, nous avons poursuivi la réflexion engagée depuis plusieurs années sur la notion de « rythme » en histoire et tenté d’en montrer la fécondité pour l’analyse de phénomènes historiques (gestes et performances rituels, déplacements spatio-temporels, variations chromatiques et formelles de séries d’images, etc.) et pour l’étude des rythmes du changement historique dans la longue durée. Cette analyse a porté principalement cette année sur deux types de questions et d’objets.

2Le rythme des rituels : les statuts du collège universitaire parisien de Hubant ou de l’Ave Maria (1346-1349) (Paris, AN, MM 406) ont la particularité d’être précédés de dix folios comportant 33 images munies de légendes et d’inscriptions. En confrontant ces textes et ces images et en insistant sur leurs modalités respectives d’expression et de représentation, on a étudié les rythmes quotidiens de la cinquantaine d’occupants du collège, dont les six jeunes écoliers boursiers, la discipline imposée (tel l’entretien d’oiseaux dans la chapelle, dont on a montré le lien symbolique avec l’Enfant Jésus et l’âge précoce des écoliers), les gestes ordonnés de charité à la porte du collège et jusqu’à la prison du Châtelet, la scansion des prières et des liturgies internes au collège (culte des saints patrons des écoliers, répartition des cierges, procession de l’Inviolata en l’honneur de la Vierge, anniversaire du fondateur) et celle des processions à l’extérieur du collège, dans la ville et ses environs immédiats (Fête Dieu, processions de la Semaine Sainte dans 34 églises parisiennes ou proches, dont les parcours ont été cartographiés). Cette étude a porté notamment sur les travestissements rituels des écoliers lors de certaines fêtes, sur le mode de la fête des fous du bas clergé ou des enfants de choeur, mais avec une forte connotation funéraire liée à la memoria du fondateur, Jean de Hubant, conseiller du roi et maître des enquêtes au Parlement (+ 1349 ?).

3La figuration du temps historique : des ensembles de manuscrits enluminés de nature historiographique ont permis de dégager, à l’intérieur du schéma augustinien englobant des « six âges du monde », deux modèles de représentation figurée des rythmes de l’histoire au Moyen Âge : soit la « concaténation », proposée par l’imposante série des doubles médaillons du psautier de Blanche de Castille (Bibl. de l’Arsenal, ms. 1186, av. 1223), dont on a dégagé et interprété les logiques d’enchaînement ; soit le développement linéaire de rondelles reliées entre elles par des lignes ou des rinceaux végétaux, tel que l’a imaginé un disciple de Pierre Comestor, Pierre de Poitiers (fin du XIIe siècle) pour sa Généalogie du Christ. L’un des nombreux manuscrits dérivant de cette innovation figurative est le rouleau anonyme de parchemin intitulé Origo Christi per historias Biblie (Bibl. de l’Arsenal, ms 1234, av. 1342), long de 8,75 m, qu’on a étudié dans le détail en même temps que d’autres manuscrits retraçant sur le même mode l’histoire universelle et la généalogie des rois de France (Paris, BnF, Fr. 61 ; Tours, BM 1039). Le même procédé se retrouve enfin dans la Chronique de Nuremberg d’Hartmann Schedel (1493) qui a également retenu l’attention pour son utilisation répétitive des bois gravés au service de la construction du récit historique et de l’exaltation de l’imaginaire urbain.

4Le séminaire a permis d’entendre les exposés des professeurs Lars Hansen et Richard Holt (Université de Tromsö), respectivement sur les Sami et les peuples du Nord et sur les moulins au Moyen Âge, Didier Méhu (Université Laval) sur le rituel de consécration des églises, Thomas Dale (Université du Wisconsin à Madison) sur la nudité dans l’art médiéval. Il a été aussi l’occasion d’une visite des installations rénovées du Musée des monuments français (Cité de l’architecture de Chaillot) et d’un voyage d’étude en Champagne (églises de l’Épine et de Courtisols, de Reims et de Châlons-en-Champagne). Le directeur d’études a lui-même présenté ses recherches dans les Universités de Moscou, Strasbourg, Los Angeles (UCLA), Berlin (Humbolt Universitât) et Genève, et les écoles doctorales de Schwerte (Allemagne) et Besalù (Catalogne).

5Le groupe de travail sur les images a permis de faire avancer l’enquête collective sur la sculpture et l’espace sacré des églises romanes d’Auvergne et sur l’indexation du manuscrit français enluminé du Ci Nous Dit, qui a fait l’objet d’un colloque du groupe de recherche sur les « Exempla ».

Publications

  • Traduction japonaise (Tosui Shobo) de Le corps, les rites, les rêves, le temps. Essais d’anthropologie médiévale, 2001, 2008.
  • Traduction coréenne (Saemulkyul Publishing) de Histoire des jeunes en Occident, avec G. Levi (1996), 2007.
  • Traduction tchèque (Visherad, 2002) du Dictionnaire raisonné de l’Occident médiéval, avec J. Le Goff (1999), 2e éd., 2008.
  • « Mise en perspective », dans Perspectives, 2007-1, p. 5-7.
  • « Geleitwort zur Tagung », dans Gespenster und Politik. 16. bis 21. Jahrhundert, sous la dir. de Claire Gantet, Fabrice d’Almeida, Munich, Wilhelm Fink, 2007, p. 11-16.
  • « L’invention de l’anniversaire », dans Annales HSS, juillet-août 2007, n° 4, p. 793-835.
  • « Postface. Du “moi” du rêve au “je” du récit et de l’image », dans Le rêve médiéval. Études littéraires réunies par Alain Corbellari et Jean-Yves Tillette, Genève, Publications de la Faculté des lettres de l’Université de Genève – Libraire Droz (Recherches et Rencontres, 25), 2007, p. 233-242.
  • « De l’espace aux lieux : les images médiévales », dans Construction de l’espace au Moyen Âge. Pratiques et représentations, XXXVIIe Congrès de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public (Mulhouse, 2-4 juin 2006), Paris, Publications de la Sorbonne (coll. Histoire ancienne et médiévale, 96), 2007, p. 316-346, 16 fig. couleur.
  • « Die Lebensrhythmen in den bildlichen Darstellungen spätmittelalterlicher Autobiographien », dans Alterskulturen und Potentiate des Alter (n) s, sous la dir. de Heiner Fangerau, Monika Gomille, Henriette Herwig, Christoph auf der Horst, Andrea von Hülsen-Esch, Hans-Georg Pott, Johannes Siegrist, Jörg Vögle, Berlin, Akademie Verlag, 2007, p. 109-123.
  • « Welche Geschichte der Werte ? », dans Barbara Stollberg-Rillinger, Thomas Weller (Hgg.), Wertekonflikte – Deutungskonflikte. Internationales Kolloquium des Sonderforschungsbereichs 496 an der Westfällischen Wilhelms-Universität Munster, 19-20. Mai 2005, Munster, RHEMA, 2007, p. 21-35.
  • « Das Gedächtnis im Mittelalter », dans Kulturelles Gedächtnis und interkulturelle Rezeption im europäischen Kontext, sous la dir. d’Eva Dewes et Sandra Duhem, Berlin, Akademie Verlag, 2008, p. 33-45.
  • « Quand la lune nourrissait le temps avec du lait. Le temps du cosmos et des images chez Hildegarde de Bingen (1098-1179) », dans Images Re-vues, hors-série n° 1, 2008.
  • « Temps liturgique et temps des exempla », dans Prédication et liturgie au Moyen Âge. Études réunies par Nicole Bériou et Franco Morenzoni, Turnhout, Brepols (Bibliothèque d’histoire culturelle du Moyen Âge, 5), 2008, p. 223-236.

Pierre Monnet, Jean-Claude Schmitt, directeurs d’études

Les « autobiographies souveraines » de l’Antiquité aux Temps modernes

6Le séminaire sur les « Autobiographies souveraines » a cédé la place cette année à un colloque international, organisé conjointement avec Pierre Monnet à la Fondation Singer-Polignac et à l’École normale supérieure (14-15 mars 2008).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Claude Schmitt et Pierre Monnet, « Histoire des images et des systèmes de représentation dans l’Occident médiéval », Annuaire de l’EHESS,  | 2009, 317-319.

Référence électronique

Jean-Claude Schmitt et Pierre Monnet, « Histoire des images et des systèmes de représentation dans l’Occident médiéval », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2009, mis en ligne le 15 mai 2015, consulté le 18 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19303

Haut de page

Auteurs

Jean-Claude Schmitt

Articles du même auteur

Pierre Monnet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals