Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Droit et société

Histoire de la normativité administrative

Paolo Napoli
p. 544-546

Entrées d’index

Index thématique :

Droit et société
Haut de page

Texte intégral

Paolo Napoli, maître de conférences

Le management humaniste

1Le séminaire de cette année a continué l’analyse du tournant religieux et humaniste qui caractérise le discours gestionnaire le plus récent, en Europe comme aux États-Unis. L’existence même d’un management humaniste s’explique comme alternative à la théorie taylorienne classique qui se veut, par hypothèse, scientifique. D’où la nécessité de situer historiquement les moments saillants d’un débat qui depuis un siècle ne cesse pas de susciter des critiques au modèle proposé par Taylor. Le séminaire a essayé de se saisir de ce débat à deux moments précis : le premier émerge pendant les années 1920 et 193, avec la bien connue expérience qui a eu lieu à l’atelier de Hawthorne (Chicago) et qui a permis à Elton Mayo d’élaborer sa théorie des relations humaines. Le second se construit autour d’une littérature plus récente, rassemblant surtout les contributions de philosophes, mais aussi de praticiens formés par les jésuites et s’inspirant d’une vision situationnelle du leadership et, plus en général, de la conduite managériale. Plusieurs textes ont fait l’objet d’une lecture analytique : les écrits de Taylor les plus importants, notamment Shop management (1903) et The principles of scientific management (1911), l’ouvrage majeur de Mayo, The human problems of industrial civilisation (1933) pour terminer avec les considérations d’un manager jésuite de J.-P. Morgan (Chris Lawney, Heroic leadership, 2001), les contributions parus dans la revue Aut-Aut (326, 2005 « Retoriche del Management ») et le tout récent Storytelling (2007) de Christian Salmon. La question de la formation et de l’investissement sur le savoir du manager nous a paru un enjeu crucial pour la mise en place des stratégies de conduite nouvelles et des rhétoriques les justifiant. L’assise normative de cette gouvernementalité d’entreprise ne recherche pas l’acquisition de compétences spécifiques de la part du manager. Le savoir de celui-ci atteint en revanche son degré maximal d’efficacité lorsqu’il est capable de développer une sorte de méta compétence, un art de l’art qui consiste dans la potentialité indéfinie « d’apprendre à apprendre ». Le dépassement des compétences spécialisées et l’acquisition d’une compétence des compétences, loin de profiter à la liberté du sujet, s’avèrent plutôt comme l’occasion de le soumettre à une requalification incessante et à un contrôle assidu car il doit faire preuve, précisément, d’une disponibilité à apprendre indéterminée. Une mobilité et une flexibilité accrues sont les implications évidentes de ces nouvelles frontières de la rationalité managériale.

2Le séminaire a été aussi l’occasion pour écouter le philosophe Giorgio Agamben qui a présenté sa recherche en cours sur les règles monastiques et sur l’implication entre norme et vie.

Publications

  • « Police e territorio nella Francia di Ancien Régime. Mezzi e strategie », dans Organizzazione del potere e territorio. Contributi per una lettura storica della spazialità, sous la dir. de L. Blanco, Milan, F. Angeli, 2008, p. 57-80.
  • Entrée « De Luca Giovanni Battista », dans Dictionnaire des grandes œuvres juridiques, sous la dir. de O. Cayla et J.-L. Halpérin, Paris, Dalloz, 2008, p. 113-120.
  • Entrée « Foucault Michel », Dictionnaire des grands œuvres juridiques, p. 186-195.
  • Entrée « Service public », dans Dictionnaire historique de l’économie-droit – XVIIIe-XXe siècle, sous la dir. d’A. Stanziani, Paris, Dalloz, 2007, p. 249-257.
  • Présentation du dossier « Foucault », Annales. Histoire, Sciences sociales, 5, 2007, p. 1123-1128.
  • « “Faire vivre chacun selon sa condition et son devoir”. La police et le statut de la personne à l’âge classique », dans Le sujet absolu. Une confrontation de notre présent aux débats du XVIIe siècle français, sous la dir. de P. Gruson, P.-A. Fabre, M. Leclerc-Olive, Grenoble, Jérôme Millon, 2007, p. 187-199.
  • « Du bien-être au danger. L’évolution du concept de “Polizei” entre le XVIIIe et le XIXe siècle », sous la dir. de M. Xifaras, Généalogie des savoirs juridiques contemporains. Le carrefour des Lumières, Bruxelles, Bruylant, 2007, p. 151-181.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Paolo Napoli, « Histoire de la normativité administrative », Annuaire de l’EHESS,  | 2009, 544-546.

Référence électronique

Paolo Napoli, « Histoire de la normativité administrative », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2009, mis en ligne le 15 mai 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19498

Haut de page

Auteur

Paolo Napoli

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals