Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Méthodes et techniques des sciences sociales

Pratiques photographiques

Frédéric Joulian
p. 120-121

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Frédéric Joulian, maître de conférences

1Cet enseignement est né du constat d’un recours de plus en plus fort à l’image par les étudiants et les chercheurs dans le cadre de leur travail mais d’une absence patente de formation raisonnée en la matière. L’angle choisi, celui des pratiques, permet d’adosser l’enseignement sur le séminaire d’Anthropologie fondamentale et de produire et faire produire aux étudiants une réflexion originale et empiriquement fondée. Quatre grands thèmes furent abordés cette année, le premier sur les rapports entre techniques (avec les instruments, systèmes de prise de vue et développement...) et pratiques réelles (selon les contextes de prise de vue ou les contextes d’exposition ou de démonstration), le second sur ce que je nomme des « opérateurs » photographiques et qui correspondent aux différents éléments que l’acteur, scientifique, artiste ou amateur, doivent manipuler ou maîtriser dès lors qu’ils opèrent dans le cadre d’une activité photographique, j’entends : le cadre, le format, la lumière, la distance, le point de vue, etc. Le troisième thème a recoupé la question de l’objet photographique et des différences méthodiques que l’on peut faire émerger dès lors que l’on photographie des objets de nature, des animaux ou des hommes, objets qui renvoient à des catégories ontologiques distinctes mais qui subissent un traitement général identique (le passage à deux dimensions) les dotant donc des mêmes propriétés de platitude et d’intemporalité, mais aussi de traitements différentiels nombreux, faisant apparaître un régime de production bien plus varié qu’il n’est généralement présenté dans « les livres d’images » ou les articles normés des scientifiques. En complément de ces séances introductives, nous avons ajouté des travaux de terrain amenant les élèves à réfléchir à la place de l’instrument et de l’image dans le cadre de leur travail ethnographique, historique ou sociologique. Outre le travail de terrain les élèves ont suivi une formation à la mise en page et à la rédaction d’articles qui sont désormais édités et disponibles sur le site Web du laboratoire du Shadyc (http://shadyc.ehess.fr/​document.php?id=682). La question posée « Comment photographier la mort ? » a conduit les étudiants dans des directions très diverses mais très fécondes tant du point de vue des enquêtes de terrain que de leur restitution dans un cadre savant. Je tiens à ce propos à remercier le secrétariat de rédaction de la revue Techniques&culture pour son aide dans l’encadrement pratique des élèves.

2Dans le cadre d’une invitation à l’Université de Kyoto j’ai également encadré des étudiants africanistes travaillant sur la photographie au Sénégal et au Ghana et dispensé un enseignement de recherche dans le cadre d’un séminaire d’anthropologie visuelle intitulé : « Anthropology and photography in field studies : from production to reception » auquel a fait suite un débat sur les finalités de la production photographique scientifique et des moyens narratifs que nous pouvons mettre en œuvre pour restituer nos recherches auprès des « ethnographiés ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Joulian, « Pratiques photographiques », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 120-121.

Référence électronique

Frédéric Joulian, « Pratiques photographiques », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 26 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19807

Haut de page

Auteur

Frédéric Joulian

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals