Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Histoire et historiographie de la France au XXe siècle

Marc Olivier Baruch
p. 276-277

Texte intégral

Marc Olivier Baruch, directeur d’études

La France des années 1940 aux années 1970

1Après deux années consacrées à la présentation historique et historiographique des années d’Occupation et de Révolution nationale, le séminaire d’histoire de la France contemporaine proposé aux étudiants de master et de doctorat a élargi son champ chronologique, en se proposant d’étudier l’évolution politique et sociale du pays en moyenne durée. Si la période choisie, 1940-1970, trouve son homogénéité politique et symbolique dans la personne du général de Gaulle – qu’on se souvienne de l’évocation, au moment de l’affaire des barricades, de « la légitimité nationale que j’incarne depuis près de vingt ans » –, il est Indispensable de prendre en même temps la mesure des considérables évolutions économiques, sociales, culturelles et générationnelles intervenues au cours de la période.

2Le matériau dont dispose l’historien du contemporain est aussi massif que diversifié, et c’est même là une des difficultés propres à l’analyse d’un temps proche dont la production de tous ordres a été, dans sa très grande majorité, conservée. Les séances du séminaire ont donc entendu également appeler l’attention des étudiants sur les sources différentes de l’archive stricto sensu.

3Ont ainsi été exploités des matériaux tels que la presse et la caricature bien entendu, mais aussi le son (chansons, discours) et l’image. Pour ne prendre que deux exemples, une séance consacrée à l’utilisation politique du souvenir de la Résistance s’est fondée sur le décryptage du discours prononcé en décembre 1964 par André Malraux lors de la cérémonie de transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon, tandis qu’en complément d’une analyse de l’attitude de la gauche française face à la guerre d’Algérie une séance a été consacrée à la projection du film Muriel, réalisé par Alain Resnais.

4S’agissant de la fin de la période, l’accent a été mis, lors d’une séance animée conjointement avec Perrine Simon-Nahum, sur l’évolution des modes de vie, à partir de deux textes pouvant être lus comme participant du marquage littéraire du rapport de la société française à l’économie et à la consommation, Les choses de Georges Perec et Mythologies de Roland Barthes.

5Les questions politiques et constitutionnelles ont été évoquées à partir de la succession des conflits de légitimité, tels que les symbolisent les dates de 1940, 1944, 1947, 1958 et 1962. Si les balises historiques évidentes de la période (Libération, épuration, guerre froide, reconstruction, projets européens, guerres de décolonisation, achèvements et limites de la Cinquième République etc.) ne pouvaient pas ne pas être évoquées, la forme du séminaire a permis de ne pas les traiter comme le font les manuels, mais en cherchant au contraire à les restituer par les yeux de témoins tels que François Mauriac, Pierre Mendès-France, François Bloch-Lainé ou encore Antoine Pinay.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc Olivier Baruch, « Histoire et historiographie de la France au XXe siècle », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 276-277.

Référence électronique

Marc Olivier Baruch, « Histoire et historiographie de la France au XXe siècle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 17 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19943

Haut de page

Auteur

Marc Olivier Baruch

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals