Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Europe centrale et orientale

Histoire sociale des idéologies contemporaines (Russie, URSS, monde germanique)

Jutta Scherrer
p. 319-320

Texte intégral

Jutta Scherrer, directrice d’études

Problèmes d’historiographie russe contemporaine. L’histoire de culture et de civilisation

1Après avoir analysé au cours de l’année précédente des sources et des appareils conceptuels qui ont été constitutifs pour l’élaboration des modèles et projets socioculturels dans la Russie du XIXe et XXe siècles, cette année nous nous sommes posé la question de savoir comment ces modèles ont été intégrés dans l’enseignement de l’histoire de la culture et de la civilisation russes aussi bien dans l’école secondaire qu’à l’université. Nous avons en particulier étudié le contexte plus large de la politique de l’enseignement et des institutions de recherche qui sont responsables de ce qu’on pourrait appeler un véritable tournant identitaire dans la Russie actuelle. En effet, après la désintégration de l’Union soviétique, les nouveaux manuels d’histoire de la culture et de la civilisation – disciplines qui n’avaient pas droit à l’existence à l’époque soviétique – ont pour but essentiel de contribuer à l’élaboration d’une identité russe basée sur des valeurs enracinées dans l’héritage historique, culturel et religieux de la période d’avant 1917. Malgré le renversement affiché du paradigme marxiste-léniniste, qui considérait la culture comme superstructure, le passé soviétique des auteurs de ces nouveaux manuels de « culturologie » ne se laisse pas nier dans leurs approches théoriques et méthodologiques. Si les manuels fournissent des exemples éclatants de cette quête identitaire, nos enquêtes nous ont révélé que même sur le plan plus élaboré de l’historiographie en général, ce tournant culturel et civilisationnel est privilégié : l’histoire sociale étant déconsidérée comme relique sociologique du marxisme, un certain essentialisme se fait jour.

Publications

  • « L’intelligentsia dans l’historiographie : entre révolution et spiritualité », La Revue russe, 30, 2008, p. 9-32.
  • « Erinnern und vergessen : Russlands Umgang mit (seiner) Geschichte in einer europäischen Perspektive », dans Geschichtspolitik und Erinnerungskultur im neuen Russland, sous la dir. de Lars Karl et Igor J. Polianski, Göttingen 2008, p. 23-40.
  • « Der “alternative Bolschewismus” : Die Schulen in Capri und Bologna – Bogdanov und Gor’kij », dans Aleksandr Bogdanov revisited, sous la dir. de Vesa Oittinen, Helsinki, 2009, p. 21-46.
  • « Russischer Sozialismus und russische Utopie am Beispiel Bogdanovs », dans Alexander Bogdanov. Theoretiker für das 20. Jahrhundert, sous la dir. de Stefan Plaggenborg et Maja Soboleva, Munich, 2008, p. 151-163.
  • « “Russland. ist anders” – Russische Selbstbilder, europäische Fremdbilder », Zur Debatte, 2, 2009, p. 6-9.
  • « Germanja i Francija : prorabotka proslogo », Pro et Contra, 3-4, 2009, p. 89-108.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jutta Scherrer, « Histoire sociale des idéologies contemporaines (Russie, URSS, monde germanique) », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 319-320.

Référence électronique

Jutta Scherrer, « Histoire sociale des idéologies contemporaines (Russie, URSS, monde germanique) », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 22 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19989

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals