Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie historique

Histoire intellectuelle des sociétés médiévales

Sylvain Piron
p. 336-337

Entrées d’index

Index thématique :

Anthropologie historique
Haut de page

Texte intégral

Sylvain Piron, maître de conférences

Conflictualités franciscaines, XIIIe-XVe siècle

1Le séminaire avait pour objet une interrogation sur les propensions de l’ordre des frères mineurs aux disputes et conflits internes. Des crises, souvent virulentes, qui mettent en cause la signification même de l’identité franciscaine, scandent en effet l’histoire de l’ordre depuis ses origines. Ces conflits répétés ne se confondent pas avec une opposition permanente et stable entre deux tendances bien identifiées. À chaque génération, les cartes sont redistribuées, les points d’affrontement se déplacent en fonction des contextes et des circonstances, et les parties en présence se laissent rarement ramener au nombre de deux. La source première de ces querelles tient aux paradoxes mêmes du fondateur et de son projet et aux difficultés qui en découlent pour loger l’expérience franciscaine au sein de l’Église romaine. Une première et trop rapide mise en place de ces tensions a été proposée à partir des images contrastées de François d’Assise transmises par les différents récits de la vie du saint. À titre d’examen de l’installation dans le monde des frères mineurs, un dossier très fourni a permis d’observer la corruption généralisée des franciscains de Padoue, autour de 1300, à partir des flux financiers provenant de l’inquisition locale détenue par les frères et de legs de grande ampleur. Le bord opposé a principalement été abordé en mettant à profit un passage du Sexdequiloquium de Jean de Roquetaillade, traité récemment identifié, rédigé en prison à Avignon, qui fait allusion à un rassemblement de fraticelles au sud de Rome durant l’été 1352. Partant de cette indication, nous avons pu mettre au jour une forme d’organisation interne de ces groupes dissidents, ainsi qu’une tendance à la division à l’intérieur même des groupuscules clandestins. En regard, un examen des débuts de l’observance franciscaine a fait apparaître d’importants effets de miroir ainsi que ce que l’on pourrait appeler une dissociation mimétique entre groupes aux profils initialement proches. Cherchant à placer cette identité explosive dans un cadre de longue durée, le séminaire s’est conclu sur la perspective d’une sociologie historique comparée du fractionnisme dans les organisations militantes.

Publications

  • « Heloise’s literary self-fashioning and the Epistolae duorum amantium », dans Strategies of Remembrance. From Pindar to Hölderlin, sous la dir. de Lucie Dolealová, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars Publishing, 2009, p. 102-162.
  • Avec Giovanni Ceccarelli, « Gerald Odonis’ Economics Treatise », Vivarium, 47-2/3, 2009, p. 164-204.
  • « Un couvent sous influence. Santa Croce autour de 1300 », dans Économie et religion. L’expérience des ordres mendiants (XIIIe-XVe siècle), sous la dir. de Nicole Bériou et Jacques Chiffoleau, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2009, p. 283-317.
  • « Un traité inconnu de Jean de Roquetaillade », Revue d’histoire des textes, n.s. 4, 2009, p. 299-307.
  • « La pauvreté dans l’expérience et la réflexion franciscaines », dans Leçons de philosophie économique, iv, La pauvreté dans les pays riches, sous la dir. d’Alain Leroux et Pierre Livet, Paris, Economica, 2009, p. 36-52.
  • « Le Sexdequiloquium de Jean de Roquetaillade », « La consultation demandée à François de Meyronnes sur la Lectura super Apocalipsim », « Le mouvement clandestin des dissidents franciscains au milieu du XIVe siècle » et, avec Dragos Calma, « Louis-Jacques Bataillon, in memoriam », Oliviana 3, 2009, http://oliviana.revues.org/​.
  • « Une anthropologie historique de la scolastique (Note de lecture) », Annales. Histoire, Sciences sociales, 64-1, janvier-février 2009, p. 207-215.
  • « Légendes franciscaines » et « Pierre de Jean Olivi », dans Ens infinitum. À l’école de saint François d’Assise, sous la dir. de Claude Coulot, Franck Storne, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg-BNUS, 2009, p. 33-38 et p. 77-81.
  • Avec Étienne Anheim, « Le travail intellectuel au Moyen Âge. Institutions et circulations ». Revue de Synthèse, 129-4, 2008, p. 481-484.
  • Avec Emanuele Coccia, « Poésie, sciences et politique. Une génération d’intellectuels italiens (1290-1330) », Revue de Synthèse, 129-4, 2008, p. 549-586.
  • « Sur une falsification histohographique », Revue de Synthèse, 129-4, 2008, p. 617-623.
  • « Anciennes sibylles et nouveaux oracles. Remarques sur la diffusion des textes prophétiques en Occident, VIIe-XIVe siècle », dans Les collections textuelles de l’antiquité tardive dans les collections médiévales. Textes et représentations, VIe-XIVe siècle, sous la dir. de Stéphane Gioanni, Benoît Grévin, Rome, École française de Rome, 2008, p. 261-301.
  • « Congé à Villey », Atelier du Centre de recherches historiques, 1, 2008, http://acrh.revues.org/​index314.html.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvain Piron, « Histoire intellectuelle des sociétés médiévales », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 336-337.

Référence électronique

Sylvain Piron, « Histoire intellectuelle des sociétés médiévales », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 17 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20003

Haut de page

Auteur

Sylvain Piron

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals