Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Anthropologie des espaces économiques

Valeria Siniscalchi
p. 385-387

Texte intégral

Valeria Siniscalchi, maître de conférences

Anthropologie et formes de la négociation économique

1Ce séminaire a introduit un nouveau programme de recherche consacré à une anthropologie des espaces économiques. En s’appuyant sur des enquêtes récentes ou en cours, appréhendées dans une perspective comparative, le séminaire s’est consacré à l’étude de situations de changement économique. L’axe privilégié a été celui des pratiques et des formes de la négociation économique, au sein d’espaces productifs (industriels, artisanaux et agricoles), des espaces du crédit et de marché. Les séances, organisées autour de thématiques communes, ont fait dialoguer mes recherches personnelles avec celles d’autres anthropologues, mais aussi de sociologues, d’économistes, d’historiens ou de politologues. Les différents cas exposés ont permis de redéfinir la notion de négociation et de réinterroger des concepts classiques de l’anthropologie économique.

2L’intervention de Birgit Müller (CNRS, LAIOS) a mis en perspective le système de marché capitaliste et les économies du socialisme réel. L’analyse du fonctionnement des entreprises, dans le cadre de l’économie « de plan » en Allemagne de l’Est, a permis de mettre en lumière les rapports complexes existant entre planification centrale et pratiques de la négociation. Souhaitant manifester mon opposition aux « réformes » proposées par le ministère de la Recherche et de l’enseignement supérieur et celui de l’Éducation nationale, dans le cadre de l’opération « Changeons le programme ! », la dernière partie de cette séance a été consacrée à un échange sur les rapports entre planification centrale et nouvelles manières néolibérales de gestion de la recherche et de l’université.

3L’analyse du travail dans les usines des districts industriels en Italie du Sud m’a permis d’aborder les formes de négociation et leurs fonctions dans les pratiques semi-légales et illégales, aux différents niveaux et maillons du système de la sous-traitance.

4Les circuits d’échange et le rapport à l’argent dans des terrains européens contemporains ont été comparés aux contextes du crédit et de la dette analysés par Laurence Fontaine (CNRS, CMH) dans l’Europe préindustrielle. La dette est apparue comme un élément constitutif des relations sociales complexes entre individus et groupes. Mes propres travaux sur des circuits d’échange alternatifs ont porté sur les rapports entre systèmes bancaires, conceptions et usages de l’argent et réseaux politiques. Les recherches de Claire Lamine (INRA, EcoDev) sur les associations pour le maintien de l’agriculture paysanne (AMAP) ont mis l’accent sur les rapports entre échange marchand et engagement politique, en remettant en question les formes et les logiques de l’échange marchand.

5Boris Petric (CNRS, LAIOS) a présenté ses travaux en cours sur les vignerons du Sud-Ouest français, en montrant le déplacement des lieux de la délibération et le changement des formes de négociation dans des contextes politiques et de production qui se modifient. En suivant l’axe de la conflictualité, j’ai mis en parallèle ces travaux avec les recherches sur les politiques de la « typicité ». L’intervention de Cesare Mattina (Université de Provence, LAMES) a abordé les aspects économiques du clientélisme politique en permettant de réinterroger la pertinence de la notion de clientélisme pour l’étude des dynamiques politiques actuelles et pour la compréhension des pratiques de la négociation.

6Le thème de la négociation au sein de lieux de marché a été abordé par la mise en perspective des travaux de Wilma Leitâo (Universidade Federal do Pará), anthropologue, et de Juliette Rouchier, (CNRS, GREQAM), économiste, ayant travaillé l’une sur le marché aux poissons de Belém (Amazonie) et l’autre sur le marché de fruits et légumes de Marseille.

7Akhil Gupta (University of California Los Angeles), directeur d’études invité à l’EHESS, a présenté ses travaux actuels sur les espaces de la pauvreté en Inde et les discours autour de la pauvreté globale, appréhendés en termes de biopolitique. Cette intervention a ouvert des pistes de réflexion qui seront explorées dans le séminaire de l’année prochaine.

8Parallèlement à mes enseignements à l’EHESS et aux séminaires du tronc commun du master, mention RCAHS, j’ai participé à la coordination d’une séance collective du séminaire « Connaissances de la nature, natures de la connaissance », où j’ai présenté mes travaux actuels sur le mouvement Slow Food et les politiques de la biodiversité. Cette séance a permis de mettre en place un nouveau séminaire collectif pour l’année 2009-2010 sur le thème de l’environnement. J’ai par ailleurs présenté une communication sur « The market logic of illegality in southern Italy » au congrès de l’European Association of Social Anthropology (à Lubjiana) et une réflexion sur les politiques et les économies de la typicité à l’Université de Bergame (Colloque « La reinvenzione del cibo ») où j’ai également participé aux travaux préparatoires d’un groupe de travail sur le thème de l’alimentation. Enfin, j’ai effectué une mission à Londres (Goldsmiths-University of London) afin de participer à une réflexion sur d’éventuels échanges et un programme de recherche commun.

Publications

  • « Économie et pouvoir au sein du Parc National des Écrins. Penser la nature, définir l’espace », Techniques et culture, 50, 2008, p. 40-59.
  • « Travailler en usine. Usines textiles et conceptualisation du travail en Italie du Sud », dans Le travail comme catégorie culturelle, sous la dir. de J.-R. Trochet, Édition du CTHS, 2008, p. 103-114.
  • « La monnaie de farine. Logiques de crédit et nouveaux espaces politiques dans le Mezzogiorno », Terrain, 52, 2009, p. 152-163.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Valeria Siniscalchi, « Anthropologie des espaces économiques », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 385-387.

Référence électronique

Valeria Siniscalchi, « Anthropologie des espaces économiques », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 18 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20041

Haut de page

Auteur

Valeria Siniscalchi

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals