Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Anthropologie du changement social

Jean-Pierre Olivier de Sardan
p. 389

Texte intégral

Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d’études

Socioanthropologie du développement et des politiques publiques en Afrique

1Le séminaire, regroupé comme chaque année sur trois jours, a développé trois thèmes, correspondant chacun à une journée.

2Le thème le plus général, « État, gouvernance, développement », a été abordé à travers une analyse critique des concepts de « développement », de « gouvernance » et de « normes pratiques », mettant en évidence dans quelles conditions ceux-ci peuvent devenir des atouts méthodologiques et permettre une meilleure intelligibilité des matériaux empiriques. Giorgio Blundo (EHESS) a ensuite présenté une comparaison entre « gouvernance » et « gouvernementalité », et montré leurs portées respectives dans le cadre d’une anthropologie des politiques publiques, et Marcel Djama (CIRAD) s’est interrogé sur les concepts de « State building » et de « State formation », autour du cas de la Somalie.

3La seconde journée a traité plus particulièrement des effets des interventions sur des groupes sociaux marginalisés, avec des exposés de Marion Fresia (Université de Neuchâtel) sur l’aide humanitaire en direction des réfugiés mauritaniens au Sénégal », et d’Éric Hahonou (Université de Roskilde) sur les conséquences des processus de démocratisation sur les survivances de l’esclavage au Bénin et au Niger.

4Enfin le dernier thème portait sur les élections. On s’est interrogé sur le concept de « culture électorale », afin, entre autres, de savoir dans quelle mesure il pouvait échapper aux pièges culturalistes tout en rendant compte de l’existence de pratiques et de comportements partagés. Deux études de cas ont suivi. Éric Hahonou a proposé une ethnographie des élections municipales au Bénin et Niger, et Boris Petric (CNRS-LARES) s’est penché sur les élections en Asie Centrale et le rôle des « observateurs » internationaux.

Publications

  • La rigueur du qualitatif. Les contraintes empiriques de l’interprétation socio-anthropologique, Louvain-La-Neuve, Academia-Bruylant, 2008, 372 p.
  • « Les pouvoirs locaux au Niger » (tome I : à la veille de la décentralisation), codirigé avec M. Tidjani Alou, Paris-Dakar : Karthala-CODESRIA, 2009.
  • Excerpts of « Anthropology and development », dans Readings in modernity in Africa, sous la dir, de P. Geschiere, B. Meyer et P. Pels, London, International African Institute, Indiana University Press, James Currey, Unisa Press, 2008, p. 32-41.
  • « State bureaucracy and governance in West francophone Africa. Empirical diagnosis, historical perspective », dans The governance of daily life in Africa. Ethnographic explorations of public and collective service, sous la dir. de G. Blundo et P.-Y. Le Meur, Londres, Brill, 2009.
  • « Introduction thématique. La crise alimentaire de 2004-2005 au Niger en contexte », Afrique contemporaine, 225, 2008, p. 17-38.
  • « La crise alimentaire vue d’en bas. Synthèse des recherches menées sur sept sites au Niger », Afrique contemporaine, 225, 2008, p. 217-294.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Olivier de Sardan, « Anthropologie du changement social », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 389.

Référence électronique

Jean-Pierre Olivier de Sardan, « Anthropologie du changement social », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20044

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Olivier de Sardan

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals