Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Anthropologie des sociétés andines

Gilles Rivière
p. 399-400

Texte intégral

Gilles Rivière, maitre de conférences

Savoirs, mémoires, identités

1Nous avons poursuivi l’étude des objets patrimoniaux détenus par les autorités traditionnelles dans les villages et communautés aymaras et quechuas de l’altipiano : q’ipi/chhaqi ou paquets sacrés, contenant les recensements et diverses archives depuis l’époque coloniale, et varas ou bâtons de commandement. Nous avons analysé les rituels d’intronisation de ces autorités et notamment la prise de possession des varas. Celles-ci étant une représentation des mallku ou ancêtres des lignages d’où proviennent les autorités, nous avons considéré l’origine de ces objets, la manière dont ils sont transmis et appropriés par les autorités entrantes qui, cela vaut d’être souligné, n’héritent pas directement des varas des autorités sortantes puisque celles-ci peuvent provenir d’autres lignages ou ayllu. Nous avons ainsi analysé les logiques sous-jacentes à l’échange des bâtons de commandement entre les unes et les autres au tout début du cycle rituel.

2Dans la continuité des thèmes traités au cours des séminaires des années précédentes, nous avons poursuivi l’étude des différents supports de la mémoire dans différentes régions des Andes. Une série de séminaires donnés au Musée de San Pedro de Atacama (Chili), en octobre 2008, a permis de consolider un programme de recherche sur les mémoires transfrontalières. Une mission financée par un projet Ecos franco-chilien, en mars 2009, nous a également permis d’identifier plusieurs sites très anciens, certains étant toujours le lieu de grands rituels collectifs de part et d’autre de l’actuelle frontière entre la Bolivie et le Chili. Viviana Manriquez (doctorante à l’EHESS) a présenté sa recherche sur la construction et l’entretien des mémoires et de l’histoire sociale et collective dans les villages du nord du Chili, à Caspana principalement, communauté de la IIe région. Celle-ci est soumise à diverses pressions émanant de l’État chilien et des entreprises minières, privées et nationalisées, qui nécessitent les ressources (minerai, eau, énergie géothermique) disponibles sur son territoire, souvent situées dans les espaces productifs et rituels. Gary Urton (Université d’Harvard), professeur invité à l’EHESS, spécialiste des qhipus et de l’ethnomathématique andine a donné quatre conférences « Materialidad, estructura y significado en el quipu inca (registro de cordeles y anudados) » ; « Contabilidad y narración en el imperio inca » ; « Memoria, política y la nueva ciencia de historiografía en los Andes coloniales » ; « Astronomía, matemáticas y estilo epistemológico en los antiguos Andes ».

3Olivia Angé, doctorante à l’Université Libre de Bruxelles, a traité de la ritualité des échanges économiques dans les Andes argentines. Palmira La Riva, doctorante à l’EHESS, a fait deux exposés, l’un sur la construction andine du genre, et un autre, conjointement avec le responsable du séminaire, sur la personne et le siège de la pensée et des sentiments (sunqu en quechua, chuyma en aymara). Nous sommes alors revenus sur les pratiques divinatoires et notamment sur l’analyse des activités oniriques dans les sociétés des Andes du Pérou et de Bolivie.

4Enfin, en février 2009, lors d’une journée organisée par l’Université de Newcastle (« Bolivia’s indigenous people and the State in the Morales era : interdisciplinary perspectives »), nous avons fait une conférence sur les mouvements indigènes des hauts plateaux de Bolivie, reprenant dans une perspective comparative avec les collègues britanniques plusieurs des thèmes présentés durant les séminaires.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles Rivière, « Anthropologie des sociétés andines », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 399-400.

Référence électronique

Gilles Rivière, « Anthropologie des sociétés andines », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 18 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20050

Haut de page

Auteur

Gilles Rivière

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals