Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Anthropologie de la domination : pratiques, discours, représentations dans les sociétés berbères

Tassadit Yacine
p. 427-428

Texte intégral

Tassadit Yacine, directrice d’études

Anthropologie de la domination dans les sociétés berbères

1Notre séminaire comprend deux volets. Le premier, axé sur des travaux théoriques de chercheurs connus dont l’enquête (ou la pratique), a pour objet la connaissance dans un contexte extrême de domination (colonisation, impérialisme, guerre).

2Sonia Dayan-Herzbrun (Paris VII/Diderot) est partie des travaux d’Edward Saïd et tout particulièrement au chapitre XXVII « des Réflexions sur l’exil », à savoir comment des œuvres littéraires, qu’elles soient de théorie ou de fiction, peuvent participer à un processus de résistance à la colonisation et à ce qui en demeure aux niveaux politique et culturel. Comment peut-on développer une anthropologie qui ne soit plus prisonnière de l’impérialisme ? Les analyses de Frantz Fanon dans Les Damnés de la terre lui servent de fil conducteur pour montrer ce que pourrait être une contre-narration.

3Tassadit Yacine s’est attachée, quant à elle, à montrer les rapports entre ethnologie et colonisation en partant des travaux de Germaine Tillion (1957-1962), Bourdieu (1959-1964), sur l’Algérie en guerre. Elle a mis l’accent sur la réception de cet objet surdéterminé politiquement.

4Le second volet du séminaire est axé sur des recherches de terrain. Au Maroc, Lahoucine Bouyakoubi (EHESS) a focalisé son intervention sur la fabrication d’un orientalisme spécifique à cette aire (les Berbères ayant été intégrés dans ce champ) tandis que Rachid Agrour s’est attaché à décrire la reconversion du commandant Justinard (le passage de la vision militaire et administrative à celle du chercheur engagé).

5Dans un tout autre contexte (la France), Benoît de l’Estoile (ENS) est parti d’une observation des musées pour montrer comment se fabrique le goût et comprendre comment s’opèrent les catégories lorsqu’il s’agit de l’art et ici de la pensée muséologique.

6Chadia Yelles développe le même objet en période coloniale et décrit la manière avec laquelle les objets du musée sont représentés en fonction des groupes d’appartenance.

7En revanche Jean Pierre Faguer a mis l’accent sur l’École de la République en situation coloniale et ses implications dans la vie sociale (l’exemple de Taos Amrouche). Il a entre autre montré les formes de domination et de la violence qui en découle (ici la violence douce).

Publications

  • Tassadit Yacine, et al., Els Amazics avui, la cultura berber, Barcelone, IEMED/Pages editors, 2009.
  • « Algérie : à propos du pouvoir des femmes dans une communauté rurale », (Guiart, Éd.), dans Étudier sa propre culture : expériences de terrain et méthodes, Paris, L’Harmattan, 2009, p. 79-91.
  • Jean Amrouche, Journal 1928-1962, sous la dir. de Tassadit Yacine, Paris, Non Lieu, 2009, 415 p.
  • « Une archéologie de la culture : Rabah Bélamri, Mouloud Féraoun et Mouloud Mammeri », ibid., p. 11-12.
  • « Rapports de genres et littérature post-coloniale chez Mouloud Féraoun et Mouloud Mammeri », ibid. p. 15-16.
  • « Mouloud Mammeri : Autopsie de la société rurale algérienne », Awal, 38, 2008, p. 57-60.
  • « Pourquoi Rabah Bélamri ? », ibid. p. 97-98.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Tassadit Yacine, « Anthropologie de la domination : pratiques, discours, représentations dans les sociétés berbères », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 427-428.

Référence électronique

Tassadit Yacine, « Anthropologie de la domination : pratiques, discours, représentations dans les sociétés berbères », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20069

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals